EN DIRECT - JO de Tokyo : Les handballeuses fran?aises s'inclinent face à l'Espagne

EN DIRECT - JO de Tokyo : Les handballeuses fran?aises s'inclinent face à l'Espagne

LIVE - Les joueuses tricolores ont échoué à battre l'Espagne, mardi. Elles ont été battues 28 à 25 dans leur deuxième match des Jeux. Leur qualification n'est cependant pas compromise avant leur match face à la Suède, jeudi.

Live

HANDBALL : LES FRANÇAISES BATTUES PAR L'ESPAGNE


Les handballeuses françaises se sont inclinées face à l'Espagne (28-25) dans leur deuxième match des Jeux de Tokyo mardi au Yoyogi stadium.


Leur qualification n'est pas compromise, mais la Suède, équipe la plus dominatrice de leur groupe, les attend jeudi avant deux derniers matches contre la Russie (sous drapeau neutre) puis le Brésil avec l'obligation de se classer parmi les quatre premières équipes de leur poule pour voir les quarts de finale.


Après leur court succès inaugural dimanche contre la Hongrie (30-29), les joueuses d'Olivier Krumbholz ont cette fois bien trébuché face à l'Espagne.

BASKET 3X3 : LES FRANÇAISES BATTENT LE JAPON


Les basketteuses françaises du 3x3 sont à une victoire d'obtenir une médaille olympique aux Jeux de Tokyo, où elles affronteront les États-Unis en demi-finale mercredi, après avoir arraché leur qualification au forceps mardi soir contre le Japon (16-14).

HANDBALL : LES FRANÇAISES BATTUES PAR L'ESPAGNE


Les handballeuses françaises se sont inclinées face à l'Espagne (28-25) dans leur deuxième match des Jeux de Tokyo mardi au Yoyogi stadium.


Leur qualification n'est pas compromise, mais la Suède, équipe la plus dominatrice de leur groupe, les attend jeudi avant deux derniers matches contre la Russie (sous drapeau neutre) puis le Brésil avec l'obligation de se classer parmi les quatre premières équipes de leur poule pour voir les quarts de finale.


Après leur court succès inaugural dimanche contre la Hongrie (30-29), les joueuses d'Olivier Krumbholz ont cette fois bien trébuché face à l'Espagne.

GYMNASTIQUE : BILES OUT DU CONCOURS PAR ÉQUIPES


L'Américaine Simone Biles a été remplacée pendant le concours général par équipes de gymnastique, après un passage au saut en dessous de ses standards habituels (noté 13.766). La star, quadruple championne olympique à Rio, a quitté brièvement la salle puis est revenue avec son équipe, avec cette fois le statut de remplaçante aux barres asymétriques et aux deux autres agrès au programme (sol, poutre). 


"Simone (Biles) s'est retirée de la compétition par équipes pour des raisons médicales. Des examens seront réalisés quotidiennement pour déterminer si elle peut recevoir le feu vert médical pour les compétitions à venir", a indiqué la Fédération américaine à l'AFP dans un email, sans donner plus de précisions sur l'état de santé de la superstar de la gymnastique.

BOXE : HAMADOUCHE DÉNONCE "UN VOL MANIFESTE"


La boxeuse Maïva Hamadouche, éliminée dès son entrée en lice dans le tournoi olympique des -60 kg par la Finlandaise Mira Potkonen, n'a pas mâché ses mots, dénonçant "un vol manifeste" qui met un terme à son aventure en amateurs. "Cette défaite n'est pas méritée du tout. C'est une injustice. Mon adversaire prend un avertissement au dernier round et elle le gagne quand même. Je trouve ça aberrant. On peut lui donner le premier, mais elle ne gagne jamais le deuxième et le troisième. Je repars en boxe professionnelle avec un mauvais arrière-goût dans la bouche", a-t-elle déclaré.


Détentrice d'une ceinture mondiale IBF des super-plumes, Hamadouche (31 ans) va désormais retourner chez les professionnelles où l'attend dans quelques semaines un combat aux États-Unis contre l'Américaine Mikaela Mayer, championne WBO.

TAEKWONDO : UNE NOUVELLE MÉDAILLE POUR LA FRANCE


À 19 ans, Althéa Laurin est médaillée de bronze en taekwondo (+67 kg), c'est la septième médaille de l'équipe de France. La championne d'Europe 2020 a battu la repêchée ivoirienne Aminata Charlene Traoré 17-8 pour s'offrir l'une des deux médailles de bronze en jeu dans ce tournoi.

ON FAIT LE POINT SUR LES MÉDAILLES


La délégation tricolore a décroché, mardi 27 juillet, sa deuxième médaille d'or grâce à la judokate Clarisse Agbégnénou. La France remonte à la 8e place, avec six médailles, loin derrière les États-Unis, en tête du classement des récompenses.

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France remonte, après l'or d'Agbégnénou

ELLE L'A FAIT !


Clarisse Agbégnénou est enfin championne olympique. Au terme d'un combat acharné contre Tina Trstenjak, qui l'avait battue en finale à Rio en 2016, la combattante tricolore la plus titrée de l'histoire a apporté à la France sa deuxième médaille d'or.

JO de Tokyo : la grande revanche de Clarisse Agbégnénou, enfin médaillée d'or

JUDO : AGBEGNENOU N'A "PAS LES MOTS"


"Enfin ! C'était la plus dure journée mentalement, mais finalement, c'était la plus simple. Je n'y crois pas", a-t-elle déclaré Clarisse Agbegnenou, en larmes, au micro de France 2, après son sacre olympique. "J'étais en mission pour aller chercher cette médaille d'or. Ça n'a pas été simple, je n'ai pas les mots. C'est incroyable. Prendre ma revanche, cinq ans après, je n'aurais pas pu rêver mieux."

Urgent

JUDO : AGBEGNENOU CHAMPIONNE OLYMPIQUE !


Clarisse Agbegnenou est sur le toit de l'Olympe ! Cinq ans après sa défaite en finale à Rio, la Français a pris sa revanche contre la Slovène Tina Trstenjak. Elle s'est imposée sur waza-ari dans le golden score. La France décroche sa 6e médaille dans ces Jeux, la 2e en or après l'épéiste Romain Cannone. 

JUDO : AGBEGNENOU PROCHE DU TITRE


Aucun point marqué. Clarisse Agbegnenou a la bonne attitude. Tina Trstenjak vient de recevoir deux pénalités. Encore une et la Française sera titrée.

JUDO : AGBEGNENOU SOUTENUE POUR SA FINALE


On entend les membres de la délégation française qui l'encouragent. Clarisse Agbegnenou est parfaitement entrée dans sa finale. Elle est à l'initiative. 

JUDO : LE MOMENT D'AGBEGNENOU EST ARRIVÉ


Clarisse Agbegnenou va tenter d'aller chercher son premier titre olympique. Cinq ans après sa défaite en finale des Jeux de Rio, elle retrouve la Slovène Tina Trstenjak. L'heure de la revanche a sonné pour la Française.

HALTÉROPHILIE : TCHAKOUNTÉ RATE LE PODIUM POUR 1KG


Dora Meiriama Tchakounté ne montera pas sur le podium olympique des -59 kg pour un 1 kg. La Japonaise Mikiko Andoh a soulevé 214 kg, contre 213 kg pour l'haltérophile tricolore. Elle termine à la quatrième place. 

JUDO : AGBEGNENOU AU RENDEZ-VOUS


Clarisse Agbegenou aura le droit à sa revanche. Elle est en finale des JO de Tokyo. La porte-drapeau affrontera, aux alentours de 11h30, la Slovène Trista Trstenjak, qui l'avait battue à Rio en 2016. La France est assurée d'une sixième médaille.

JUDO : AGBEGNENOU PREND L'AVANTAGE


Clarisse Agbgnenou prend le dessus sur la Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard. Elle place un waza-ari. 1-0 pour la Française. La moitié du travail est faite.

JUDO : AGBEGNENOU LANCE SA DEMIE


Place au combat de Clarisse Agbegnenou. La porte-drapeau tricolore est opposée à la Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard en demi-finales des -63 kg. En cas de victoire, elle rejoindra la Slovène Trista Trstenjak en finale pour la revanche des JO de Rio.

SURF : MOORE PREMIÈRE CHAMPIONNE OLYMPIQUE


L'Américaine Carissa Moore est devenuela première championne olympique de surf de l'histoire. Grande favorite avant la compétition, elle a été sacrée en dominant en finale la Sud-Africaine Bianca Buitendag.

HALTÉROPHILIE : LA SURPRISE TCHAKOUNTÉ  


L'haltérophile Dora Meiriama Tchakounté est toute proche d'un podium olympique dans la catégorie des -59 kg. Elle a soulevé 213 kg.

Infos précédentes

L'important, c’est de participer, a un jour dit le Baron Pierre de Coubertin. Pour ces JO de Tokyo, qui débute ce 23 juillet et se terminent le dimanche 8 août, c'est peut-être encore plus vrai. Après avoir été empêchés une première fois en juillet 2020, les athlètes vont pouvoir enfin performer. Ils s'entrainent et empilent les sacrifices pendant quatre ans pour cette échéance. Pour les 11.090 sportifs venus de 206 pays la désillusion d'avoir eu à ronger leur frein l'an dernier, rend l'envie de représenter leur pays - et leur sport -, encore plus grande. 

Toute l'info sur

Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

On nous enlève une part réjouissante du sport- Kevin Mayer

Leurs exploits, s'ils seront télévisés, se feront pour la plupart sans spectateurs. Dans un huis clos inédit, ils se voient donc privés du supplément d'âme, de ce second souffle que peut apporter le public. Il y a les athlètes qui, fatalistes, sont avant tout concentrés sur leur défi olympique, et d'autres qui ne cachent pas leur déception. Dans ce contexte, le tennisman australien Nick Kyrgios a jeté l'éponge. 

"On nous enlève une part réjouissante du sport, mais il ne faut pas oublier pourquoi on fait du sport. Si je fais ce sport aujourd'hui et surtout les Jeux olympiques, c'est parce que c'est ma passion", expliquait, déçu, Kevin Mayer, vice-champion olympique 2016 de décathlon.

Mais la situation sanitaire, au Japon, a entériné l'absence de spectateurs dans la plupart des épreuves et sur la majorité des sites... À la veille d'une cérémonie, le gouvernement nippon a décidé de remettre en place un état d'urgence sanitaire à Tokyo à compter de lundi jusqu'au 22 août, un dispositif qui englobera ainsi toute la période des JO. 

Pour vibrer aux exploits des basketteurs tricolores et de toute la délégation française emmenée par la judoka Clarisse Agbegnenou et le gymnaste Samir Aït Saïd, pour ne pas louper les médailles de nos meilleures chances, nous vous proposons de consulter notre live. La cérémonie d'ouverture débute à 20h heure locale soit 13h heure française. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le nombre de patients hospitalisés repasse au-dessus de la barre des 7000

Renvoi du Premier ministre, accusation de "coup d'?tat", manifestations... Que se passe-t-il en Tunisie ?

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France remonte, après l'or d'Agbégnénou

EN DIRECT - Covid-19 : Boris Johnson appelle les Britanniques à "rester très prudents"

Covid-19 : face à l'explosion des cas, la Haute-Corse prend de nouvelles mesures restrictives

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.