R¨¦gionales 2021 : quels sont les candidats et les enjeux politiques en Auvergne-Rh?ne-Alpes ?

R¨¦gionales 2021 : quels sont les candidats et les enjeux politiques en Auvergne-Rh?ne-Alpes ?

SCRUTIN DES 20 ET 27 JUIN - Le pr¨¦sident LR sortant de la r¨¦gion Auvergne-Rh?ne-Alpes, Laurent Wauquiez, part favori dans ce scrutin marqu¨¦, comme ailleurs, par la division de la gauche. Le RN est distanc¨¦ dans les sondages.

Laurent Wauquiez avait pris la région Auvergne-Rhône-Alpes à la gauche, en 2015, à l'issue d'une triangulaire comprenant l'ex-FN. Le président LR sortant va-t-il rééditer, voire améliorer, le score réalisé il y a six ans, profitant des divisions de la gauche et d'un RN en retrait dans les sondages ? État des lieux. 

Toute l'info sur

Les ¨¦lections r¨¦gionales et d¨¦partementales 2021

Quelles sont les principales t¨ºtes de liste ?

Laurent Wauquiez, 46 ans. Ancien ministre de Nicolas Sarkozy et ancien député, maire du Puy-en-Velay (Haute-Loire) de 2008 à 2016, le président LR sortant de la région avait remporté l'élection en 2015, parvenant à renverser la majorité socialiste conduite par Jean-Jack Queyranne. Après son départ de la présidence des Républicains (2017-2019), marquée par une série de polémiques et des départs de plusieurs ténors sur fond de désaccord autour de la ligne politique, Laurent Wauquiez a repris ses marques dans ce nouveau fief. Partisan d'une ligne dure au sein de la droite, il a volontiers donné une dimension nationale aux enjeux régionaux, se posant en pourfendeur de l'actuel gouvernement. 

Najat Vallaud-Belkacem, 43 ans. Ex-porte-parole du gouvernement, comme Laurent Wauquiez, et ancienne ministre socialiste de François Hollande - elle a notamment officié à l'Éducation nationale et à l'Enseignement supérieur -, elle marque à l'occasion de ce scrutin son retour à la vie politique, après plusieurs années passées dans la société civile - au sein de l'institut Ipsos, puis à la tête de l'ONG One en France, qui lutte contre la pauvreté et les maladies dans le monde.  

Andrea Kotarac, 32 ans. Figure montante du RN, ce candidat au parcours éclectique a soutenu Marine Le Pen lors des élections européennes de 2019, après avoir milité au PS, puis au Parti de gauche - il avait été élu conseiller régional en 2015 au sein de la liste d'union de la gauche -, et porté les couleurs de LFI aux législatives de 2017. Tête de liste RN-PCD dans la métropole lyonnaise en 2020, il avait recueilli 7,7% des suffrages. 

Bruno Bonnell, 62 ans. Cet entrepreneur spécialisé dans le domaine des technologies et de la robotique, proche de l'ancien maire de Lyon Gérard Collomb, avait rejoint la campagne d'Emmanuel Macron en 2016, avant d'être investi candidat LaREM dans le Rhône. Il est député de la majorité depuis 2017, et vice-président du Mouvement radical. 

Cécile Cukierman, 45 ans. La porte-parole du PCF, conseillère régionale depuis 2004 et sénatrice de la Loire, conduit la liste communiste à ce scrutin. Elle avait été candidate en 2019 sur les listes de l'élu parisien Ian Brossat aux élections européennes. 

Fabienne Grébert, 56 ans. Alors que les écologistes espèrent surfer sur leurs succès dans la métropole lyonnaise en 2020, c'est cette conseillère régionale sans affiliation partisane, passée par Nouvelle Donne, qui porte les couleurs défendues par EELV dans la région. Issue de la société civile, elle a travaillé au sein d'une PME et enseigne à l'université Savoie Mont-Blanc. 

Lire aussi

Quels sont les enjeux politiques ?

S'il n'affiche pas, pour l'heure, d'ambition présidentielle, Laurent Wauquiez sait que son avenir politique national - et notamment sa capacité à rassembler au carrefour des droites - dépend de sa réélection. Face au président sortant, qui semble être le grand favori du scrutin, la gauche éparpillée ne semble pas en mesure de venir contrecarrer ses plans. 

Que dit notre sondage ?

Rien ne semble pouvoir désarçonner le président sortant de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, d'après notre sondage Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro publié le 6 juin. La liste LR-UDI qu'il conduit récolterait, au premier tour, 35% des suffrages exprimés, loin devant le candidat RN Andréa Kotarac (22%).

Trois autres listes, nettement distancées, tiennent dans un mouchoir de poste : celles de Bruno Bonnell (LaREM, 13%), de Najat Vallaud-Belkacem (PS, 11%) et de Fabienne Grébert (EELV, 11%).

Sur le m¨ºme sujet

Les articles les plus lus

Quatri¨¨me vague : jeunes, non-vaccin¨¦s, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalis¨¦s ?

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, d¨¦c¨¦d¨¦ ¨¤ 22 ans apr¨¨s une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

"On est d¨¦?u, on est venu profiter des plages" : touristes et habitants face au confinement en Martinique

EN DIRECT - Covid-19 : Isra?l autorise une 3e dose de vaccin pour les plus de 60 ans

VID?O - Turquie : les images impressionnantes des feux de for¨ºt qui ravagent la r¨¦gion d¡¯Antalya

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI d¨¦fend l'ambition d'une information gratuite, v¨¦rifi¨¦e et accessible ¨¤ tous grace aux revenus de la publicit¨¦ .

Pour nous aider ¨¤ maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.