Sahel : Emmanuel Macron annonce la fin de l'op¨¦ration Barkhane sous sa forme actuelle

Sahel : Emmanuel Macron annonce la fin de l'op¨¦ration Barkhane sous sa forme actuelle

TERRORISME - ? la veille d'un sommet du G7 au Royaume-Uni et du sommet de l¡¯Otan ¨¤ Bruxelles, Emmanuel Macron a officialis¨¦ jeudi 10 juin "la fin de l'op¨¦ration Barkhane", selon des modalit¨¦s ¨¤ pr¨¦ciser ¨¤ la fin du mois de juin.

Près de 7 ans après le lancement de l'opération Barkhane, et 8 ans de présence française continue au Sahel, Emmanuel Macron a officialisé jeudi 10 juin "un changement de modèle", sans détailler pour autant les conditions d'un retrait progressif de l'armée française engagée dans la région pour lutter contre le terrorisme islamiste. 

"Le temps est venu", a annoncé le chef de l'État lors d'une conférence de presse à la veille d'un sommet du G7 au Royaume-Uni et du sommet de l’Otan à Bruxelles. "La poursuite de nos engagements au Sahel ne se fera pas à cadre constant", a-t-il ajouté, indiquant qu'il faudrait "tirer les enseignements de ce qui a fonctionné et de ce qui n'a pas fonctionné" lors de ces opérations successives de l'armée française. "La présence durable de la France ne peut pas se substituer au retour des États, à la stabilité politique", a aussi prévenu le président français, appelant les gouvernements - en particulier le Mali, marqué un nouveau coup d'État - à "la responsabilité"

"Dans plusieurs États de la région, il n'y a pas eu de réengagement des décideurs", a-t-il insisté ensuite. "Ce n'est pas le rôle de la France de se substituer à perpétuité aux États."

"Fin de l'op¨¦ration Barkhane"

"Nous amorcerons une transformation profonde de notre présence au Sahel dont les modalités seront précisées dans les semaines à venir", a explicité Emmanuel Macron, évoquant un "changement de modèle qui impliquera le passage à un nouveau cadre"

"La fin de l’opération Barkhane" devra ainsi laisser place à "une opération d’appui aux armées qui le souhaitent", sous la forme d'une "alliance internationale associant les États de la région, strictement concentrée sur la lutte contre le terrorisme". Ce "nouveau cadre" inclura "la formation des armées partenaires"

Lire aussi

Enfin, si l'armée française restera "la colonne vertébrale" du dispositif, elle sera progressivement "complétée par les forces spéciales de la région et par les forces spéciales des pays européens". L'objectif, globalement, s'avère de "réduire les opérations extérieures" de la France, a-t-il conclu. 

Emmanuel Macron a précisé que ces décisions étaient à distinguer de la récente décision française de suspendre les opérations conjointes avec les autorités maliennes. "On ne peut pas mener des opérations avec des armées qui décident de discuter avec nos assaillants", a martelé le chef de l'État, faisant référence à de possibles discussions entre Bamako et certains groupes djihadistes.

Des annonces fin juin

Le détail des annonces relatives à la fin de Barkhane seront précisés fin juin, après le sommet européen du 24 juin, a précisé jeudi soir une source gouvernementale. Les dirigeants du G5 Sahel doivent se revoir début juillet lors d'un sommet, sans la France, à N'Djamena. 

"Les transformations annoncées vont démarrer rapidement avec un désengagement des premières emprises, avec un départ du nord Mali à l'horizon de l'automne", a expliqué cette source à LCI. En revanche, il restera une présence militaire française "significative"

Sur le m¨ºme sujet

Les articles les plus lus

30 d¨¦partements en vigilance orange aux orages, le Rh?ne toujours en alerte canicule

Disparition de Delphine Jubillar : les gardes ¨¤ vue du mari C¨¦dric et de ses deux proches prolong¨¦es

Disparition de Delphine Jubillar : ce qui a d¨¦cid¨¦ les enqu¨ºteurs ¨¤ placer son mari C¨¦dric en garde ¨¤ vue

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

VIDEO - Sortie hors de l'ISS de Thomas Pesquet : tout ne s'est pas pass¨¦ comme pr¨¦vu

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI d¨¦fend l'ambition d'une information gratuite, v¨¦rifi¨¦e et accessible ¨¤ tous grace aux revenus de la publicit¨¦ .

Pour nous aider ¨¤ maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.