L'info pass¨¦e au crible
Verif'

Compteur Linky : un arr¨ºt¨¦ du gouvernement pr¨¦voit-il des "coupures d'¨¦lectricit¨¦ quotidiennes de 11h ¨¤ 15h30" ?

Felicia Sideris
Publi¨¦ le 30 septembre 2022 ¨¤ 18h33
JT Perso

Source : JT 20h WE

Des milliers de publications alertent depuis jeudi sur la mise en place de coupures d'¨¦lectricit¨¦ "tous les jours" jusqu'au "15 mai" prochain.
Les internautes relaient tous sur un arr¨ºt¨¦ gouvernemental publi¨¦ mardi.
Leur interpr¨¦tation du texte est erron¨¦e.

Avec l'arrivée du froid, c'est une crainte partagée à travers toute l'Europe : celle de manquer d'électricité... Et de subir une panne généralisée. Certains de nos voisins envisagent bien des coupures de courant en tout dernier recours, la France, elle, exclut cette éventualité... "si chacun prend ses responsabilités et fait preuve de la sobriété nécessaire", avait prévenu Elisabeth Borne lors de la présentation de son plan de bataille pour passer l'hiver. 

Malgré ces affirmations, des internautes craignent que le gouvernement soit déjà en train de prévoir des délestages "en douce". Ils sont nombreux, depuis ce jeudi 29 septembre, à affirmer que "des coupures d'électricité" sont à prévoir pour les particuliers à partir du 1er octobre. D'une durée de "deux heures", elles interviendront "tous les jours entre 11h et 15h30 (...) jusqu'au 15 mai 2023", assurent-ils. Et ce "grâce aux compteurs Linky", comme le souligne une internaute, arrêté publié sur legifrance à l'appui.   

Cette internaute s'inqui¨¨te (¨¤ tort) de la mise en place de coupures d'¨¦lectricit¨¦ de deux heures, "tous les jours", jusqu'au "15 mai" prochain - Capture d'¨¦cran / Twitter

La mesure ne concerne pas des coupures d'¨¦lectricit¨¦

L'arrêté cité est authentique. Publié le 27 septembre par le ministère de la Transition énergétique, il est disponible en ligne. Sauf que l'interprétation du texte par les internautes est erronée. En fait, il ne concerne absolument pas l'intégralité des ménages équipés d'un compteur Linky. Il touche les seuls Français bénéficiant d'un contrat "heures creuses – heures pleines" avec des tarifs préférentiels répartis entre 12h et 17h00 puis entre 20h00 et 8h00. Soit uniquement près de 40% de l'ensemble des clients ayant souscrit à ce type de contrat auprès de leur fournisseur, ce qui équivaut à 4,3 millions de personnes, d'après les chiffres d'Enedis. 

Lire aussi

Ce qui ne signifie pas pour autant que ces millions de Français seront privés d'électricité deux heures par jour. Là encore, les internautes font fausse route. Comme l'a précisé le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité auprès de TF1info, l'entreprise suspendra simplement "le signal d'enclenchement automatique lié aux heures creuses de 12h à 14h pour les usages électriques pilotés". En pratique, lorsqu'un équipement est activé automatiquement pendant les heures creuses – c'est principalement le cas pour les ballons d'eau chaude – il ne le sera pas entre 12h et 14h. Dans ce cas, la période de chauffe se réalisera plutôt lors des heures creuses de nuit, "comme c'est déjà le cas pour une majorité de clients", comme l'explique le gestionnaire.

Une mesure réalisée "à la demande" du Réseau de transport d'électricité (RTE) et des pouvoirs publics afin de "limiter" le risque de coupures d'électricité lors du pic de consommation de midi. Celle-ci doit en effet permettre d'économiser l'équivalent de 3,5 GW, d'après les calculs de la société. Soit l'équivalent de la production de trois centrales nucléaires. À noter cependant que le client conservera la tarification préférentielle pour toutes ses autres consommations pendant cet horaire. 

ANALYSE - Heures pleines - heures creuses : cette offre est-elle rentable ¨¤ tous les coups ?Source : JT 13h Semaine
JT Perso

En résumé, cet arrêté est une mesure de sobriété énergétique. Il n'ouvre pas du tout la voie à des coupures d'électricité inopinée de deux heures. D'ailleurs, si celles-ci venaient à être mises en œuvre, elles le seraient "directement via le réseau électrique moyenne tension et non en fonction de l'équipement des compteurs Linky", souligne Enedis. Tout le monde serait alors concerné. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Sur le
m¨ºme th¨¨me

Tout
TF1 Info