L'info pass¨¦e au crible
Verif'

Covid-19 : l'ensemble des chiffres officiels ¨¦taient-ils "bidonn¨¦s, car inexistants" ?

Felicia Sideris
Publi¨¦ le 23 novembre 2022 ¨¤ 18h06
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Une ¨¦lue du Rassemblement national accuse le gouvernement d'avoir menti tout au long de l'¨¦pid¨¦mie.
Selon Mathilde Androu?t, "les chiffres officiels li¨¦s aux hospitalisations et d¨¦c¨¨s" durant le Covid-19 sont "inexistants".
Il s'agit d'une mauvaise interpr¨¦tation d'un document de la Cada.

Dans les sphères adeptes de la désinformation, le disque semble rayé. Après bientôt deux ans de vaccination contre le Covid-19, ils continuent à crier au grand complot. Dernier argument en date : l'ensemble des chiffres officiels liés aux hospitalisations et aux décès en fonction du statut vaccinal durant l'épidémie seraient "faux puisque inexistants", comme l'écrivait un internaute ce dimanche 20 novembre. 

Une rumeur reprise par plusieurs personnalités politiques. À commencer par Florian Philippot. Celui qui n'est pas arrivé à se faire élire aux dernières législatives continue à se placer en figure de la désinformation en affirmant ce dimanche que la Commission d'accès aux documents administratifs (Cada) aurait officiellement avoué qu'il n'existe "aucune statistique" au sujet des morts en fonction du statut vaccinal. Idem dans les rangs du Rassemblement national. Ce lundi, l'eurodéputée Mathilde Androuët s'est insurgée que "les chiffres officiels liés aux hospitalisations et décès durant la période Covid-19 étaient bidonnés car... inexistants !""Le gouvernement Macron aura menti sur TOUT !", a-t-elle écrit.

Un document mal interpr¨¦t¨¦

À chaque fois, ces personnalités s'appuient sur le même document. À savoir, une décision rendue par la Cada après avoir été saisie par Laurent Toubiana, par l'intermédiaire de son avocat. L'épidémiologiste "rassuriste" y demandait notamment l'accès aux "statistiques hebdomadaires" des décès et des hospitalisations "toutes causes confondues, depuis décembre 2020, par tranche d'âge de cinq ans et selon le statut vaccinal". Si nous n'avons pas réussi à authentifier ce document, il semblerait que la commission d'accès aux documents administratifs ait répondu à l'épidémiologiste ne pas pouvoir y donner accès, car les statistiques demandées "n'existent pas".

Un aveu d'une manipulation des données sur l'épidémie ? Pas du tout. Le document précise en effet que ces fichiers ne sont pas disponibles "dans la mesure où il n'existe aucune statistique relative au statut vaccinal de toutes les personnes décédées". C'est bien cette fin de phrase qui est importante. Des données sur les décès liés à l'épidémie en fonction du statut vaccinal ont évidemment été produites. Mais pas de fichier unique incluant l'ensemble des morts en France toutes causes confondues (accidents de la route, du travail, maladies, etc.) et leur statut vaccinal. 

Lire aussi

Par ailleurs, les informations données par les autorités sanitaires sur l'effet de la vaccination sur les hospitalisations et les décès s'appuient sur le recoupement de trois fichiers distincts. Ainsi, dans une note explicative, la Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques (Drees) explique avoir exploité trois jeux de données différents : SI-VIC pour les hospitalisations, SI-DEP pour le dépistage et VAC-SI pour la vaccination. La branche du ministre de la Santé chargée de la statistique ne s'appuyait donc pas sur un seul document, mais sur l'incidence de la maladie chez les personnes vaccinées et non-vaccinés à partir de plusieurs fichiers. 

C'est aussi ce système qui a été utilisé par les organismes cherchant à étudier la prévalence d'autres maladies en fonction du statut vaccinal. Par exemple, dans cette étude sur les myocardites chez les personnes immunisées, un groupement de l'ANSM s'était appuyé sur "les données du Système national des données de santé (SNDS)" ainsi que celles de VAC-SI et SI-DEP.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info