EN DIRECT - Covid-19 : risque "élevé à très élevé" que le nouveau variant "Omicron" se répande en Europe

Le nouveau variant "Omicron" pourrait être plus contagieux que la souche Delta. Les scientifiques doivent aussi vérifier sa résistance aux vaccins. La France comme d'autres pays a décidé de suspendre leurs liaisons aériennes avec l'Afrique australe.

CORONAVIRUS - Le risque que le nouveau variant du Covid-19, baptisé "Omicron" et détecté à l'origine en Afrique du Sud, se répande en Europe est jugé ce vendredi "élevé à très élevé" par le Centre européen de prévention et de contr?le des maladies (ECDC), l'agence sanitaire de l'UE. Suivez les dernières infos.

Live

PROPAGATION DU VARIANT OMICRON EN EUROPE


Le risque est "élevé à très élevé" que le nouveau variant du Covid-19, baptisé Omicron et détecté à l'origine en Afrique du Sud, se répande en Europe, a déclaré vendredi soir l'agence de santé de l'UE.


Dans un rapport d'évaluation des risques, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) estime que "le niveau général de risque pour l'UE et l'EEE (Espace économique européen) associé au variant Omicron du SARS-CoV-2 est jugé élevé à très élevé". Hormis l'Afrique du Sud, Omicron a été détecté au Malawi, en Israël sur une personne venue du Malawi, à Hong Kong et en Belgique, pays membre de l'UE.

VARIANT OMICRON : AUCUN CAS EN FRANCE À CE STADE


Le variant Omicron, détecté récemment en Afrique du Sud, n'a pour l'heure pas été décelé sur le territoire français, indique Santé publique France ce vendredi soir, précisant que la surveillance a été renforcée à Mayotte et La Réunion, deux territoires géographiquement proches de l'Afrique australe.

PRÉDICTION


L'épidémiologiste Jonathan Roux et l'immunologue Stéphane Paul nous expliquent d'où viennent ces chiffres, et pourquoi, il faut les prendre avec des pincettes.

700.000 morts du Covid en Europe d'ici février : les prévisions de l'OMS sont-elles réalistes ?

REPORT D'UNE RÉUNION SUR LA PÊCHE POST-BREXIT EN RAISON DU COVID


La conférence ministérielle de l'OMC qui devait avoir lieu la semaine prochaine à Genève dans l'espoir de relancer l'organisation et tenter d'arracher un accord sur la pêche a été reportée face à la flambée des cas de Covid.


La réunion ministérielle "a été reportée, et tous les membres ont soutenu la décision", a tweeté Anabel Gonzalez, directrice adjointe de l'organisation, confirmant l'information qu'une source diplomatique avait donnée à l'AFP.


"La santé, l'équité et l'inclusivité ont présidé à la décision. C'était la bonne décision", a-t-elle ajouté.

PROPAGATION DU VARIANT OMICRON EN EUROPE


Le risque est "élevé à très élevé" que le nouveau variant du Covid-19, baptisé Omicron et détecté à l'origine en Afrique du Sud, se répande en Europe, a déclaré vendredi soir l'agence de santé de l'UE.


Dans un rapport d'évaluation des risques, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) estime que "le niveau général de risque pour l'UE et l'EEE (Espace économique européen) associé au variant Omicron du SARS-CoV-2 est jugé élevé à très élevé". Hormis l'Afrique du Sud, Omicron a été détecté au Malawi, en Israël sur une personne venue du Malawi, à Hong Kong et en Belgique, pays membre de l'UE.

PROROGATION DU COUVRE-FEU EN GUADELOUPE


En réaction à la flambée de violence sur son île, le préfet de Guadeloupe a annoncé ce vendredi soir dans un communiqué la prorogation du couvre-feu de 18 heures à 5 heures jusqu’au lundi 29 novembre 2021 à 5 heures. Il devait initialement prendre fin le 23 novembre.


"Le couvre-feu est instauré sur l’ensemble du département de la Guadeloupe à l’exception des îles de la Désirade, de Marie-Galante et des Saintes. Parallèlement, la vente d’essence en jerrican est toujours interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites judiciaires", précise-t-il.

DES ÉTATS-ARABES FERMENT LEURS FRONTIÈRES AUX VOYAGEURS EN PROVENANCE D'AFRIQUE AUSTRALE


Plusieurs États arabes dont l'Arabie saoudite ont annoncé ce vendredi fermer leurs frontières aux voyageurs en provenance de pays d'Afrique australe, en réponse à l'apparition du nouveau variant du Covid-19 détecté en Afrique du Sud et baptisé Omicron.


L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis vont appliquer cette interdiction aux voyageurs venant d'Afrique du Sud, du Botswana, d'Eswatini, du Lesotho, du Mozambique, de Namibie et du Zimbabwe, ont indiqué les autorités de ces monarchies du Golfe.


La Jordanie a également annoncé des mesures similaires, tandis que Bahreïn appliquera cette interdiction à six des sept pays cités, dont l'Afrique du Sud.

ZOOM SUR LE VARIANT OMICRON


Détecté pour la première fois mi-novembre, un nouveau variant du Covid baptisé "Omicron" a infecté depuis une trentaine de personnes en Afrique australe. 

Covid-19 : faut-il craindre le nouveau variant sud-africain "Omicron" ?

VACCINS ET OMICRON


Moderna a annoncé ce vendredi son intention de développer une dose de rappel spécifique pour le nouveau variant Omicron du Covid-19, détecté en Afrique du Sud et jugé "préoccupant" par l'OMS.


"Moderna va rapidement développer un candidat vaccin pour une dose de rappel spécifique au variant Omicron", a déclaré l'entreprise américaine dans un communiqué.

VÉRIFICATION


Malgré les vaccins, les États-Unis ont perdu plus de vies à cause du Covid-19 cette année que l'an passé." C'est le triste constat qu'on retrouve dans les pages du New York Times.

Covid-19 : la mortalité liée au virus aux ?tats-Unis cette année remet-elle en cause la vaccination ?

COVAX


Joe Biden a appelé ce vendredi le reste du monde à donner plus de vaccins aux pays pauvres, alors qu'un nouveau variant classé "préoccupant" par l'OMS émerge.

CAMPAGNE DE VACCINATION


Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 51.873.315  personnes ont reçu au moins une injection (soit 76,9% de la population totale) et 50.786.197 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 75,3% de la population totale). 


Depuis le début de la campagne de rappel, 6.583.934 personnes ont reçu une dose de rappel.


Rien que sur ce vendredi, 264.975 personnes ont reçu une injection de rappel et  37.207 leur première injection.

FERMETURE DES FRONTIÈRES AMÉRICAINES A 8 PAYS D'AFRIQUE AUSTRALE


La Maison Blanche a annoncé ce vendredi soir que les États-Unis allaient fermer leurs frontières aux voyageurs de huit pays d'Afrique australe.


L'arrivée sur le sol américain sera interdite à partir de lundi aux personnes venant d'Afrique du Sud, du Botswana, du Zimbabwe, de Namibie, du Lesotho, d'Eswatini, du Mozambique et du Malawi, a déclaré un haut responsable américain.


Seuls les ressortissants américains et les résidents permanents aux Etats-Unis seront autorisés à entrer dans le pays, a-t-il précisé.


Un peu plus tôt, le Dr Anthony Fauci, conseiller à la Maison Blanche, avait indiqué à la chaîne CNN que le pays souhaitait attendre davantage de données scientifiques sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud avant de prendre une "décision réfléchie" sur une éventuelle fermeture des frontières.

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE EN EXTÉRIEUR DANS LE PUY-DE-DÔME


Après la Saône-et-Loire et Paris, le Puy-de-Dôme réintroduit aussi le port du masque en extérieur. La mesure, fixée par un arrêté publié ce vendredi par la préfecture, sera effective dès samedi, 6h, dans le centre-ville des communes de plus de 5000 habitants pour toutes les personnes de plus de 11 ans. 19 communes sont concernées.


Le port du masque sera d'autre part obligatoire sur les marchés et marchés de Noël, lors de tout rassemblement de plus de 10 personnes organisé sur la voie publique, dans les files d'attente en extérieur et autour des gares ferroviaires et routières et des établissements d'enseignement.

CANADA


Le Canada a décidé d'interdire ce vendredi les voyageurs en provenance de sept pays d'Afrique.


"Nous devons agir rapidement pour protéger les Canadiens", a expliqué dans une conférence de presse Jean-Yves Duclos le ministre de la Santé, précisant que les pays concernés étaient le Botswana, l'Eswatini, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, l'Afrique du Sud et le Zimbabwe.

À PROPOS DU VARIANT OMICRON


En cas de mutation du variant Omicron, "on peut imaginer que les anticorps que l’on possède aujourd’hui ne reconnaissent plus ce virus, et donc le neutralisent mal", dit sur LCI Vincent Enouf, directeur adjoint du Centre national de référence des virus respiratoires de l'Institut Pasteur.


"Par rapport à ce que l'on observe aujourd'hui, il devrait théoriquement y avoir une efficacité un peu moins bonne" des vaccins, ajoute-t-il. Et d'assurer : "S'il y  a un cas en Belgique, il y en a déjà en France". Le scientifique questionne tout de même ses chances de survie par rapport au variant Delta, majoritaire en France, contrairement à certains pays d'Afrique où il circule déjà largement.

LE RETOUR DU PORT DU MASQUE EN EXTÉRIEUR A PARIS


Alors que le gouvernement a annoncé hier un renforcement des mesures sanitaires au niveau national, certains territoires où le taux d'incidence est particulièrement élevé prennent à leur tour des dispositions. Ce vendredi soir, le préfet de police a pris par arrêté une mesure rendant obligatoire le port du

masque à Paris, en extérieur, dans les lieux suivants :


• tout rassemblement, manifestation, réunion ou activité organisés sur la voie

publique ;

• les lieux de festivals et de spectacles ;

• les marchés, brocantes et ventes au déballage, incluant les marchés de Noël ;

• devant les établissements scolaires ou universitaires

• et devant les lieux de culte ;

• les files d’attente.


"Des consignes de fermeté ont été données aux policiers afin de faire appliquer cette règle et les contrôles de la préfecture de Police sont renforcés dès aujourd’hui", indique le préfet.


Un peu plus tôt, le préfet de Saône-et-Loire a aussi annoncé l'obligation du port du masque en extérieur dans certains lieux et sous certaines conditions.

FACE AU VARIANT OMICRON, L'UE S'ORGANISE


Des responsables de l'Union européenne, réunis en urgence pour faire face à la menace du nouveau variant du coronavirus, détecté pour la première fois en Afrique australe, ont recommandé ce vendredi aux 27 pays de l'UE de suspendre les voyages en provenance de cette région.


"Les États membres se sont entendus pour imposer rapidement des restrictions sur tous les voyages vers l'UE en provenance de sept pays de la région d'Afrique australe : Botswana, Eswatini, Lesotho, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud, Zimbabwe", a tweeté Eric Mamer, porte-parole de la Commission européenne. Ces restrictions comprennent une suspension des vols, selon cette recommandation, a précisé un porte-parole.

NOUVELLES RESTRICTIONS AUX PAYS-BAS


Le Premier ministre néerlandais a annoncé vendredi un renforcement des restrictions sanitaires pour lutter contre une flambée des cas de Covid-19, comme notamment la fermeture à 17h (16h GMT) des bars, restaurants et magasins non essentiels.


"À partir de dimanche, tout aux Pays-Bas est en principe fermé entre 17h et 05h", à part notamment des magasins essentiels, a déclaré le Premier ministre Mark Rutte lors d'une conférence de presse à La Haye, où quelques dizaines de manifestants s'étaient rassemblés.

ALAIN FISCHER SUR LA VARIANT OMICRON


Selon Alain Fischer, le nouveau variant, baptisé Omicron, "a un potentiel d'être un peu moins sensible à la réponse immunitaire liée au vaccin que le variant Delta et d'autres mutations pourraient le rendre plus contagieux".

ALAIN FISCHER SUR LA VACCINATION DES ENFANTS


Invité ce vendredi sur RTL, Alain Fischer, chargé de la stratégie vaccinale de l'État contre le coronavirus, a affirmé que des données seront réunies "d'ici à huit jours" afin d'ouvrir la vaccination au 5-11 ans en France. 

LE VARIANT "NU" EST MORT, VIVE "OMICRON"


Contrairement à l'appellation que lui avait donnée la revue scientifique Nature, le nouveau variant découvert en Afrique du Sud a finalement été baptisé Omicron par l'OMS. Il a en outre été classé "préoccupant" par l'organisation.

L'EFFICACITÉ FINALEMENT DÉCEVANTE DE LA PILULE ANTI-COVID MERCK


Selon les données communiquées par le laboratoire Merck, le Molnupiravir, dont la France a commandé de quoi traiter 50.000 malades dès début décembre, diminuerait de seulement 30% le risque d'être hospitalisé ou de décéder en cas d'infection. Les résultats intermédiaires, publiés le 1er octobre, mentionnaient une efficacité de 48%.


Neuf décès ont été rapportés dans le groupe placebo et un dans le groupe Molnupiravir.

BIENTÔT UNE PLATEFORME DE SUIVI POUR LE COVID LONG


Unanime, l'Assemblée nationale a adopté vendredi en première lecture une proposition de loi visant à créer une plateforme de suivi pour mieux prendre en charge les personnes souffrant de Covid long, portée par les députés UDI.


"Ce ne sont pas des malades imaginaires", assurait il y a quelques jours à LCI le rapporteur UDI du texte Michel Zumkeller. Ces personnes "souffrent quotidiennement d’un mal réel avec lequel elles n’arrivent pas à vivre".


Le Covid long se caractérise par la persistance de symptômes chez un patient atteint des mois plus tôt par le Covid-19, y compris par des formes légères. Une récente étude suggérant des ressorts avant tout psychologiques a fait polémique et a été dénoncée par plusieurs députés de tous bords.

L'INDE REPREND SES EXPORTATIONS DE VACCINS DANS LE CADRE DU PROGRAMME COVAX


Le laboratoire pharmaceutique indien, Serum Institute of India (SII), filiale du groupe Poonawalla Investment and Industries, a annoncé vendredi la reprise de ses exportations de doses de vaccin anti-covid, pour répondre à la pénurie dans les pays les plus pauvres.


L'usine du Serum Institute of India (SII) à Pune, premier site indien fournisseur mondial de doses anti-Covid à destination des pays pauvres, était censé constituer le plus important maillon de la chaîne d'approvisionnement de Covax. Mais elle avait dû suspendre suspendre ses exportations face à la résurgence de l'épidémie en Inde et à sa propre pénurie de vaccins.


Le laboratoire table désormais d'ici à la fin de l'année sur un volume d'exportations dépassant son objectif initial de production sur la période, un milliard de doses de Covishield, sa version du vaccin AstraZeneca.

VARIANT NU : LES ÉTATS-UNIS NE VEULENT PAS PRÉCIPITER LA FERMETURE DE LEURS FRONTIÈRES


Les États-Unis attendent davantage de données scientifiques sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud avant de prendre une "décision réfléchie" sur une éventuelle fermeture des frontières, a indiqué vendredi le conseiller à la Maison Blanche sur la pandémie.


"Nous prendrons une décision dès que possible, quand nous aurons plus de données" sur le sujet, a affirmé le Dr Anthony Fauci à la chaîne CNN, à rebours de la France, des Pays-Bas ou de la Grande-Bretagne qui ont déjà interdit les vols en provenance d'Afrique du Sud et cinq pays voisins à compter de vendredi midi.


"Ce genre d'option est toujours envisagée, mais vous ne voulez pas dire que vous allez le faire avant d'avoir une raison scientifique de le faire", a jugé l'immunologue américain.

ÉTUDE


Sans surprise, les endroits les plus risqués pour la contamination étaient les lieux clos mal aérés

Covid-19 : bars, trains, métro... les principaux lieux de contamination identifiés par une nouvelle étude

RECUL DU GOUVERNEMENT AUX ANTILLES


Il propose également un accompagnement individuel pour soutenir son application dans ces îles qui connaissent une grave crise sociale.

Antilles : face à la crise, le gouvernement repousse l'obligation vaccinale pour les soignants

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE EN EXTÉRIEUR EN SAÔNE-ET-LOIRE


Suite aux annonces du ministre de la Santé, Olivier Véran, et étant donné "l’évolution inquiétante du taux d’incidence" dans son département, le préfet de Saône-et-Loire, annonce ce vendredi le retour de l’obligation du port du masque à l’extérieur dans certains lieux et circonstances.


Il sera exigé du 27 novembre au 31 janvier 2022 inclus chez les personnes de onze ans ou plus sur les marchés et marchés de Noël, aux abords des écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur ainsi que dans les cours de récréation des écoles primaires, des collèges et des lycées, fait savoir un communiqué de la préfecture.


Le masque sera aussi obligatoire aux abords des gares ferroviaires et routières, et aux arrêts de bus de 6h à 21h, ainsi qu'aux abords des centres commerciaux. 


Enfin, plus généralement, il sera nécessaire dans tout espace extérieur "où une distanciation d’un mètre entre deux personnes ne peut être garantie du fait de la configuration des lieux", comme les files d’attente.

BILAN QUOTIDIEN


Les patients hospitalisés en raison du Covid-19 sont de plus en plus nombreux. Selon Santé Publique France, 9181 personnes sont ce vendredi hospitalisées, soit 200 de plus que jeudi. Parmi elles, 1563 se trouvent en soins critiques. C'est 64 de plus que la veille. 


De jeudi à vendredi, 34.436 nouveaux cas ont aussi été rapportés, établissant la moyenne à 25.520 nouveaux cas par jour.


Par ailleurs, 60 décès liés au Covid ont été rapportés ces dernières 24h.

RÉOUVERTURE DE CENTRES DE VACCINATION EN ÎLE-DE-FRANCE


Plusieurs centres de vaccination vont rouvrir en Île-de-France après que le gouvernement a appelé les adultes à se faire administrer une dose de rappel contre le Covid-19, a indiqué ce vendredi l'agence régionale de santé à l'AFP.


"Aujourd'hui, 108 centres de vaccination sont ouverts en Île-de-France", a précisé l'ARS. "S'ils avaient parfois réduit leurs amplitudes horaires, ils vont ouvrir de nouveaux rendez-vous, notamment le soir et le week-end, pour pouvoir accueillir plus de monde", a-t-elle ajouté.


Par ailleurs, en région parisienne, 2700 pharmacies, soit les trois quarts des officines, et 1660 médecins proposent la vaccination, a-t-elle souligné.


Au niveau national, Olivier Véran a annoncé jeudi soir au 20H de TF1 que 300 centres de vaccination allaient rouvrir dans "les prochains jours, les prochaines semaines".

AIR FRANCE POURRAIT RENFORCER SES VOLS DE ET VERS LE MAROC AVANT LA FERMETURE DES FRONTIÈRES


La compagnie Air France a annoncé ce vendredi qu'elle maintiendrait ses vols de et vers le Maroc et les renforcerait "si nécessaire" avant la fermeture dimanche soir des frontières aériennes du pays.


"Afin de faciliter le retour de ses clients, Air France maintient son programme de vols de et vers le Maroc les 26, 27 et 28 novembre 2021 et le renforcera si nécessaire", a-t-elle précisé à l'AFP.

6e DOSE ?


Un document attribué à l’Institut Robert Koch circule sur internet, laissant penser que les autorités de santé allemandes ont déjà préparé un scénario de rappel de trois autres doses de vaccin.

Un formulaire de l’Institut Robert Koch prévoit-il jusqu'à six doses de vaccin ?

CLUSTER SOUTERRAIN


Pendant plus d'un an, le métro était présenté comme un lieu dans lequel le virus ne s'engouffrait pas. La toute nouvelle étude ComCor de l'Institut Pasteur vient mettre fin à cette idée.

Avec le variant Delta, le risque de contamination explose dans le métro

LA FRANCE FAIT BOUCLIER FACE AU VARIANT "NU"


Plusieurs pays européens lui ont déjà emboîté le pas.

Variant sud-africain : la France suspend les arrivées depuis l'Afrique australe "pour au moins 48h"

OBLIGATION VACCINALE AUX ANTILLES


Aux Antilles, le gouvernement a décidé de repousser au 31 décembre la mise en place de l'obligation vaccinale des soignants.

FINANCE 


En Europe comme en Asie, un net décrochage s'est fait ressentir.

Nouveau variant du Covid : les bourses européennes plongent, le CAC 40 au plus bas depuis mars 2020

VERS DE NOUVELLES RESTRICTIONS SANITAIRES AUX PAYS-BAS


Le gouvernement néerlandais doit annoncer ce vendredi soir un renforcement des restrictions sanitaires pour lutter contre une flambée des cas de Covid-19 aux Pays-Bas, où la police "se prépare" à de nouvelles émeutes et protestations.


Lors d'une conférence de presse prévue à 19h (18h GMT), le Premier ministre Mark Rutte devrait annoncer la fermeture des bars et des restaurants à 17h au lieu de 20h, les écoles devant elles rester ouvertes, ont rapporté les médias locaux. Les hôpitaux annuleront également des opérations prévues pour libérer des lits alors que les cas atteignent des niveaux record, malgré les dernières restrictions et le fait qu'environ 85% des adultes néerlandais sont vaccinés, a déclaré le ministre de la Santé.


Un renforcement des mesures actuelles risque d'enflammer une situation déjà tendue aux Pays-Bas, théâtre de quatre nuits sous haute tension dans différentes villes depuis vendredi, notamment à Rotterdam et La Haye. "On garde les oreilles et les yeux ouverts et on se prépare", a déclaré Gijs van Nimwegen, porte-parole de la police de Rotterdam. "Nous espérons que cela restera calme, partout aux Pays-Bas et à Rotterdam", a-t-il ajouté auprès de l'AFP.

PREMIER CAS EN EUROPE


"Il s'agit de quelqu'un qui venait de l'étranger. Qui a testé positivement le 22 novembre. Qui n'était pas vacciné", a annoncé à la presse en début d'après-midi le ministre belge de la Santé, Frank Vandenbroucke.

Variant "Omicron" : la Belgique, premier pays européen à annoncer un cas

LES VÉRIFICATEURS AVEC L'INSERM


Bientôt deux ans après le début de la pandémie, ces manifestations de l’infection se révèlent bien mieux comprises. 

Covid-19 : comprenons-nous mieux pourquoi la maladie entra?ne souvent perte d'odorat et de go?t ?

L'ITALIE VERROUILLE SES FRONTIÈRES POUR SE PROTÉGER DU VARIANT NU


L'Italie interdit l'entrée de son territoire à toute personne ayant séjourné en Afrique australe "au cours des 14 derniers jours", a annoncé ce vendredi le ministre de la Santé Roberto Speranza, invoquant "la précaution maximale" face au nouveau variant du Covid. En outre, tous les vols en provenance de cette région sont interdits.


Les pays concernés par cette mesure sont l'Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Malawi, le Mozambique, la Namibie et l'Eswatini, selon le texte de l'ordonnance émise par le gouvernement, qui entre en vigueur dès ce vendredi jusqu'au 15 décembre.

VACCINS ET NOUVEAU VARIANT


Selon l'Agence européenne du médicament (EMA), il est "prématuré" de prévoir une adaptation des vaccins au nouveau variant du Covid-19 détecté d'abord en Afrique du Sud. 


Baptisé pour l'instant B.1.1.529, le nouveau variant détecté en Afrique du Sud et aux multiples mutations est potentiellement très contagieux, selon des scientifiques sud-africains, qui y voient les signes d'une nouvelle vague de pandémie. Pour l'heure, l'efficacité des vaccins actuels sur ce variant est inconnue.

BRÉSIL : VERS UNE SUSPENSION DES VOLS EN PROVENANCE D'AFRIQUE AUSTRALE


L'agence brésilienne de surveillance sanitaire (Anvisa) a recommandé ce vendredi la suspension des vols en provenance de six pays d'Afrique australe en raison du nouveau variant de Covid-19 apparu dans la région.


"Étant donné l'impact épidémiologique que le nouveau variant pourrait avoir sur la situation mondiale, nous recommandons, comme mesure préventive, la suspension immédiate de tous les vols en provenance d'Afrique du Sud, du Botswana, d'Eswatini, du Lesotho, de la Namibie et du Zimbabwe", a expliqué l'Anvisa dans un communiqué.

LES PHILIPPINES SUSPENDENT LES VOLS EN PROVENANCE DE PAYS TOUCHÉS PAR LE VARIANT NU


Les Philippines ont suspendu vendredi les vols en provenance de pays où a été détecté le nouveau variant du coronavirus, identifié pour la première fois en Afrique du Sud, a déclaré le porte-parole du président Rodrigo Duterte.


"La suspension temporaire des vols internationaux en provenance d'Afrique du Sud, du Botswana et d'autres pays présentant des cas locaux ou des probabilités d'apparition du variante B.1.1.529... prend effet immédiatement", a déclaré le porte-parole Karlo Nograles dans un communiqué.

LA COMMISSION EUROPÉENNE APPELLE À SUSPENDRE LES VOLS À DESTINATION DE L'AFRIQUE AUSTRALE


"La nouvelle à propos du nouveau variant du Covid est très préoccupante. J'ai parlé à des scientifiques et à des fabricants de vaccins aujourd'hui. Ils partagent cette inquiétude", affirme ce vendredi sur Twitter la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. 


Dans une conférence de presse, elle appelle donc les pays membres de l'UE à agir ensemble et rapidement pour éviter que le variant ne se propage. Ursula von der Leyen rappelle que la Commission a notamment proposé aux États membres ce vendredi d'activer "le frein d'urgence" en interrompant les liaisons aériennes avec l'Afrique australe et d'autres pays où le variant s'est déjà propagé. "Tous les voyages aériens à destination de ces pays doivent être suspendus jusqu'à ce que nous ayons une bonne compréhension du danger posé par le nouveau variant", affirme-t-elle. "Les voyageurs revenant de ces régions doivent respecter des règles strictes de quarantaine."


La présidente de la Commission européenne appelle enfin les personnes qui ne sont pas vaccinées à le faire le plus vite possible et rappelle que l'UE a pris les devant en signant des contrats avec les fabricants de vaccins leur demandant de les adapter directement en cas d'émergence d'un nouveau variant.

LES CONTAMINATIONS EN HAUSSE DE 15% EN EUROPE CETTE SEMAINE


En une semaine, les contaminations au Covid-19 ont bondit de 9% dans le monde, selon un bilan réalisé par l'AFP, avec 564.394 nouvelles contaminations enregistrées chaque jour. C'est la sixième semaine consécutive de hausse.


Cette semaine, l'Afrique, où l'apparition d'un nouveau variant inquiète fortement, a vu le nombre de contaminations doubler (+100%). Mais ce chiffre est faussé par un rattrapage de données effectué en Afrique du Sud.


Ailleurs dans le monde, l'Europe (+15%), l'Asie (+14%), l'Océanie (+9) et, dans une moindre mesure, la zone Amérique latine/Caraïbes (+2%) ont vu leur situation se détériorer.


Le nombre de contaminations n'a baissé que dans deux régions : la zone Etats-Unis/Canada (-12%) et le Moyen-Orient (-4%).

ÉCLAIRAGE SUR LE NOUVEAU VARIANT DÉCOUVERT EN AFRIQUE DU SUD


À chaque fois qu'un variant de préoccupation a émergé dans le monde, "ça a toujours été associé à une nouvelle vague d'émergence épidémique", a fait remarquer l'épidémiologiste sur LCI. 

Nouveau variant du Covid-19 : "Tout ce qui peut retarder son invasion sera bienvenu", réagit Antoine Flahault

BELGIQUE


La Belgique a décidé vendredi d'un nouveau tour de vis dans la vie sociale pour endiguer la forte hausse des contaminations au Covid, obligeant les discothèques à fermer et la population à limiter au maximum ses contacts et activités en intérieur.


"Nous voulons vraiment éviter aujourd'hui que trop de personnes soient trop près les unes des autres", a justifié le Premier ministre Alexander De Croo, lors d'une conférence de presse. "La pression sur les hôpitaux ne cesse d'augmenter", a-t-il affirmé.


Les discothèques doivent à nouveau fermer à partir de ce week-end, pour au moins trois semaines. Après plus de 18 mois d'inactivité forcée, elles avaient pu rouvrir en octobre moyennant le respect de protocoles sanitaires stricts.

PREMIER CAS EUROPEEN DU NOUVEAU VARIANT DETECT EN BELGIQUE


Un cas du nouveau variant du Covid-19, d'abord détecté en Afrique du Sud et absent d'Europe jusqu'ici, a été identifié en Belgique, a déclaré vendredi le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke. 


"On a un cas qui est maintenant confirmé de ce variant. Il s'agit de quelqu'un qui venait de l'étranger. Qui a été testé positivement le 22 novembre. Qui n'était pas vacciné", a-t-il déclaré, lors d'une conférence de presse. La première détection de ce nouveau variant, potentiellement très contagieux, avait été annoncée jeudi en Afrique du Sud.

NOUVEAU VARIANT SUD-AFRICAIN, APPELÉ "NU" : PREMIER CAS EN BELGIQUE


Un premier cas du nouveau variant du Covid-19, aussi appelé "Nu", vient d'être détecté en Belgique, d'après une source officielle. C'est la première contamination du genre en Europe.


Selon le média belge RTBF, il s'agit "d’une jeune femme adulte qui a développé des symptômes 11 jours après avoir voyagé en Egypte via la Turquie. Elle n’avait aucun lien avec l’Afrique du Sud, ni aucun autre pays du sud du continent africain. Elle n’était pas vaccinée, ni n’avait été infectée par le passé."


Depuis hier, 22 autres cas ont été détectés en Afrique du Sud, à Hong Kong, en Israël et au Botswana.

BILAN


La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 5.180.276 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 11H00 GMT. 


Plus de 259.469.640 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois. 

Infos précédentes

Face au rebond épidémique, la France a annoncé jeudi un renforcement des mesures pour la vaccination et le pass sanitaire, sans envisager à ce stade "ni confinement, ni couvre-feu". La dose de rappel de vaccin anti-Covid, actuellement accessible aux plus de 65 ans, sera ouverte à tous les adultes dès samedi.

À compter du 15 janvier 2022, en l'absence de rappel, le pass sanitaire sera invalide sept mois après la dernière injection. Quant à la durée de validité des tests négatifs, ouvrant droit au pass, elle sera ramenée à 24 heures (au lieu de 72 heures).

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Ces mesures suffiront-elles ? Un nouveau variant du Covid-19, dit B.1.1.529, potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, a été détecté en Afrique du Sud, qui voit les signes d'une nouvelle vague. A ce stade, les scientifiques sud-africains ne sont pas certains de l'efficacité des vaccins existants contre ce nouveau variant. 

Retrouvez dans le fil ci-dessus les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 et ses conséquences.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

VID?O - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Escroquerie à la carte bancaire : clap de fin pour les rois de l’arnaque du "allo"

Emeutes en Martinique : un cap franchi dans la violence

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.