Covid-19 : le d¨¦fi de la vaccination

Covid-19 : Moderna a d¨¦velopp¨¦ un vaccin efficace contre les sous-variants d'Omicron

M.C avec l'AFP
Publi¨¦ le 23 juin 2022 ¨¤ 6h46, mis ¨¤ jour le 23 juin 2022 ¨¤ 7h08
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Des sous-variants d'Omicron ont fait leur apparition en Europe depuis le mois d'avril.
Moderna a annonc¨¦ l'efficacit¨¦ de son nouveau candidat vaccin de rappel contre ces derniers.
Ce vaccin de rappel pourrait ¨ºtre fourni ¨¤ partir du mois d'ao?t.

Ce mercredi 22 juin, Moderna a annoncé une bonne nouvelle concernant ses vaccins pour lutter contre le virus. Il a affirmé que son nouveau candidat vaccin de rappel contre la maladie - que la compagnie espère voir approuvée à l'automne prochain - était efficace contre les derniers sous-variants d'Omicron. L'entreprise américaine avait indiqué dernièrement que son vaccin dit "bivalent" (qui vise à la fois la souche initiale du virus et le variant Omicron) avait de meilleurs résultats contre les deux que son vaccin d'origine, baptisé Spikevax.

D'après les nouveaux résultats d'une étude clinique, la compagnie a affirmé que le rappel avait bien fonctionné contre BA.4 et BA.5, les derniers sous-variants d'Omicron. Ils sont d'ailleurs devenus plus dominants, en raison de leur meilleure transmissibilité, mais aussi leur capacité à échapper à l'immunité antérieure. Ce rappel a suscité des niveaux élevés d'anticorps, permettant de bloquer l'infection contre BA.4 et BA.5, que ce soit chez les personnes précédemment infectées et celles non infectées dans le passé.

Un rappel fourni ¨¤ partir du mois d'ao?t ?

"Nous soumettrons ces données aux régulateurs de toute urgence et nous nous préparons à fournir notre rappel bivalent de nouvelle génération à partir d'août, avant une augmentation potentielle des infections par le SARS-CoV-2 due aux sous-variants d'Omicron au début de l'automne", a déclaré le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, dans un communiqué. Ces deux sous-variants ont été découverts pour la première fois en Afrique du Sud au mois d'avril, malgré l'immunité, née grâce aux nombreuses vaccinations. 

L'épidémie de Covid-19 a fait son grand retour dans certains pays d'Europe. Depuis quelques semaines, certains d'entre eux sont confrontés à une accélération des contaminations, portée par les sous-variants d'Omicron. Premier pays touché, le Portugal a connu une énième vague, marquée par des milliers de nouveaux cas, qui a culminé début juin à près de 30.000 contaminations par jour. 

En France, un rebond est observé depuis plusieurs jours avec une augmentation significative du nombre de cas dans certains départements comme l'Île-de-France. Va-t-on devoir faire un bond en arrière et porter à nouveau le masque, comme le demande Alain Fischer, "Monsieur vaccin" du gouvernement ? L'Italie, de son côté, a décidé à la mi-juin de prolonger l'obligation de porter des masques FFP2 dans les transports publics - sauf dans les avions - jusqu'au 30 septembre prochain. 


M.C avec l'AFP

Tout
TF1 Info