Le 13H

Doubs : Chez Georgette, le caf¨¦ qui n'ouvre qu'une fois par an, le 15 ao?t

L¨¦a Tintillier | Reportage TF1 Vincent Dietsch, Morgan Doux
Publi¨¦ le 15 ao?t 2022 ¨¤ 13h14, mis ¨¤ jour le 15 ao?t 2022 ¨¤ 16h24
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Chaque 15 ao?t, le caf¨¦ de Georgette redevient une institution pour les habitants de Belleherbe, dans le Doubs.
? 79 ans, cette retrait¨¦e n¡¯ouvre qu¡¯une fois par an pour ne pas perdre sa licence IV.
Les habitu¨¦s n¡¯ont pas manqu¨¦ le rendez-vous.

"Georgette, c’est la vedette". Derrière son bar, Georgette est heureuse. Elle discute avec ses clients du bon vieux temps. Car Georgette a 79 ans et tout le reste de l’année, son café est fermé, car elle n’ouvre que le 15 août. "C’est vivant, c’est bien. Les habitudes ne se perdent pas", sourit la propriétaire, tout en servant la dizaine de clients présents ce jour-là. 

Dans la salle, des habitués. "Ça fait 60 et quelques années que je viens. Georgette, c’est la vedette. On ne va pas la changer", rit un homme accoudé au comptoir. "C’est l’âme du village, ajoute un autre. Elle fait œuvre d’utilité publique quand même. Elle a continué, elle a le magasin. C’est une dame dont on ne peut pas se passer ici au village", poursuit-il. 

"Les gens du village y passaient des apr¨¨s-midi compl¨¨tes"

À Belleherbe, dans le Haut Doubs, le café et l’épicerie de Georgette et de son mari étaient une institution de 1967 à 2011. Pour ne pas perdre la licence IV, elle ouvre donc le café tous les 15 août en espérant qu’il retrouve un jour sa belle ambiance du passé. "Faut dire qu’on avait les jeux. On avait le babyfoot, la musique et le flipper. Les gens du village y passaient des après-midi complètes. C’était bien. Il faut dire qu’on avait des gens qui étaient sérieux, qui étaient humains. Il n’y avait pas de bagarre, rien du tout. C’était la bonne ambiance. C’était bien", se souvient Georgette. 

Lire aussi

Dans le café, il y a aussi des plus jeunes. "Ça a toujours été familial. On aimerait que ça le reste", confie l’un d’eux. Ce lundi soir, après une bonne journée de retrouvailles, Georgette refermera son café jusqu’à l’année prochaine et retrouvera ses fleurs. 


L¨¦a Tintillier | Reportage TF1 Vincent Dietsch, Morgan Doux

Tout
TF1 Info