Le 13H

VID?O - Il recr¨¦e le village d'Ast¨¦rix... en allumettes

TF1 | Reportage Charlotte Casanova, Karine Betun
Publi¨¦ le 22 septembre 2022 ¨¤ 9h49
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Dans la Meuse, un m¨¦canicien ¨¤ la retraite reproduit depuis sept ans le village d'Ast¨¦rix.
Un travail titanesque r¨¦alis¨¦ rien qu'avec des allumettes.

Il a pensé aux moindres détails, jusqu'au sanglier trônant sur la table. Alain Vosgien, mécanicien à la retraite, reproduit depuis sept ans le village d'Astérix avec des allumettes. "Un rêve d'enfant", confie dans le reportage de TF1 ci-dessus cet habitant de Grimaucourt-en-Woëvre, dans Meuse : "Je n'ai qu'une hâte, le finir".

Pour l'heure, il a déjà bâti treize maisons. Toits en chaume, briques, meubles... tout est fabriqué avec des allumettes : il en a utilisé 425.000 pour le moment. Tous les deux mois, il s'approvisionne dans un supermarché de Verdun, à une vingtaine de kilomètres de chez lui : ce jour-là, il repart avec un carton en renfermant 30.000. Et à peine rentré, il se remet au travail : d'abord brûler les allumettes, puis les assembler et les poncer pour obtenir les briques, qui en contiennent 25 chacune.

Lire aussi

Dans son village, Alain est devenu une curiosité. Chaque jour, ses voisins viennent s'enquérir de l'avancée de son chantier, auquel il a déjà consacré 10.400 heures. Tout est recensé dans son classeur : le nombre  d'allumettes et d'heures passées sur chaque élément de son village. Une passion qui ressemble à celle d'un certain monsieur Pignon dans le film Le dîner de cons. "En général, les gens se moquent un petit peu, sourit sa voisine Julia. Mais quand ils voient le détail, ça leur fait changer d'avis". "Je suis content de ce que je fais, j’en suis même un peu fier parce que partir d’une allumette et arriver à ça...", dit de son côté Alain.

Il espère finir son village d'ici à deux ans. Son rêve aujourd'hui : qu'il soit un jour exposé au parc Astérix.


TF1 | Reportage Charlotte Casanova, Karine Betun

Tout
TF1 Info