Apr¨¨s les ¨¦lections l¨¦gislatives, une France ingouvernable ?

Elisabeth Borne maintenue : la Macronie divis¨¦e

Publi¨¦ le 22 juin 2022 ¨¤ 10h17, mis ¨¤ jour le 22 juin 2022 ¨¤ 15h33
JT Perso

Source : Le 9h/12h

Ce mercredi, des entretiens entre Emmanuel Macron et les principaux responsables politiques se poursuivent ¨¤ l'?lys¨¦e.
La question du maintien de la?Premi¨¨re?ministre s'invite dans les d¨¦bats.

Suite aux législatives, la majorité est actuellement divisée. Si l’opposition, à de nombreuses reprises, a réclamé la démission d’Élisabeth Borne, les attaques viennent aussi du camp présidentiel : dernièrement, François Bayrou l’a dit publiquement sur France Inter, et a expliqué que "les temps exigent que le Premier ministre ou la Première ministre soit politique, qu'on n'ait pas le sentiment que c'est la technique qui gouverne le pays, mais au contraire les sentiments profonds qui s'expriment dans le peuple".

Certains membres ou proches de la majorité s’interrogent à leur tour sur la légitimité d’Élisabeth Borne après les élections législatives et sur sa capacité à traverser une période où l'art de la négociation sera essentiel. 

Les membres de la majorité considèrent que le président de la République ne peut pas garder Élisabeth Borne à son poste alors que celle-ci lui a remis sa démission et que le chef de l'État l'a refusée.

Mardi, un autre allié d'Emmanuel Macron, l'ancien Premier ministre Edouard Philippe, avait estimé que "si on veut entrer dans une logique de coalition, il faudra peut-être trouver des profils nouveaux". Le président d'Horizons avait néanmoins précisé que ce n'était pas à lui "de définir le profil type du futur Premier ministre". Mais, avait-il poursuivi, "il y aurait quelque chose de déraisonnable à donner le sentiment qu'on ne tire pas pleinement les conséquences des résultats de dimanche".

Ce mercredi, Gérald Darmanin a quant à lui souligné le fait qu'"il y a une Première ministre et un gouvernement". "Je suis très heureux de travailler avec Mme Borne", a déclaré le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à la presse.

En sursis, ou pas, Mme Borne souhaite se montrer à la tâche en ces temps mouvementés : elle recevra la semaine prochaine les présidents de groupes de l'Assemblée, façon pour l'exécutif de montrer qu'elle reste pour l'heure en poste, même si sa situation apparaît précaire.


La r¨¦daction TF1 Info

Tout
TF1 Info