Les retraites, le dossier explosif du second mandat d'Emmanuel Macron

R¨¦forme des retraites : vers un texte d¨¦but 2023 ?

S.M
Publi¨¦ le 27 septembre 2022 ¨¤ 23h56
JT Perso

Source : JT 20h WE

Macron envisagerait de faire passer la r¨¦forme des retraites par un projet de loi de financement rectificatif de la S¨¦curit¨¦ sociale, d¨¦but 2023.
Cette m¨¦thode laisserait quelques mois ¨¤ la concertation, et permettrait d'amadouer le MoDem.
Elle doit ¨ºtre discut¨¦e mercredi soir ¨¤ l'?lys¨¦e, lors d'un d?ner du camp pr¨¦sidentiel.

Comment convaincre les partenaires de la majorité qui dénoncent un "passage en force" du texte ? Alors que l'épineuse question de la réforme des retraites, promesse de campagne d'Emmanuel Macron, divise au sein du gouvernement comme dans l'hémicycle quant à sa forme et à son calendrier, une autre voie est envisagée, qui laisserait quelques mois à la concertation, et permettrait d'amadouer le MoDem. 

Entre la possibilité d'un texte dédié ou d'un passage par amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale - piste préférée par le chef de l'État et qui crispe le MoDem de François Bayrou - l'exécutif, à la recherche d'un "compromis", privilégie une troisième voie : celle d'un "PLFRSS", un projet de loi de financement rectificatif de la Sécurité sociale, début 2023, selon nos informations ce mardi 27 septembre, qui confirment celles du Canard Enchaîné. 

D?ner mercredi soir ¨¤ l'?lys¨¦e

Selon une source gouvernementale, cette méthode présente plusieurs avantages pour la majorité. D'abord, elle permettrait au président de la République d'aller au bout de sa promesse de campagne, avec des travaux qui pourraient débuter rapidement pour préparer le texte, pour réforme qui commencerait à s'appliquer fin 2023. Elle laisserait également un temps circonscrit au Parlement, sans pour autant exclure le recours à l'article 49.3 de la Constitution, qui permet l'adoption d'un texte sans vote, sauf motion de censure. 

Lire aussi

Selon nos informations, François Bayrou serait satisfait de cette troisième voie permettant d'engager les débats sur les retraites tout en respectant les délais souhaités par l'Élysée. 

Au-delà de la méthode, syndicats et oppositions - hormis LR - sont très remontés à l'idée d'une réforme des retraites. Une orientation doit être arrêtée mercredi soir, lors d'un dîner à l'Élysée avec Emmanuel Macron, les ministres concernés et les cadres de la majorité. La décision finale sera rendue publique "d'ici à la fin de la semaine", a promis lundi la Première ministre Elisabeth Borne. 


S.M

Sur le
m¨ºme th¨¨me

Articles

Tout
TF1 Info