Affaire Quatennens : le d¨¦put¨¦ LFI dans la tourmente

Le groupe insoumis ne souhaite pas qu'Adrien Quatennens d¨¦missionne de son mandat de d¨¦put¨¦

J.F
Publi¨¦ le 21 septembre 2022 ¨¤ 16h31
JT Perso

Source : TF1 Info

Le groupe insoumis ¨¤ l'Assembl¨¦e s'est r¨¦uni ce mercredi et a d¨¦cid¨¦ de ne pas r¨¦clamer la d¨¦mission d'Adrien Quatennens de son mandat de d¨¦put¨¦.
Plusieurs parlementaires de la Nupes estimaient pourtant qu'il ne pourrait plus si¨¦ger le temps de l'enqu¨ºte le visant pour violences conjugales.

Adrien Quatennens fera-t-il son retour à l'Assemblée nationale le 3 octobre prochain ? Depuis qu'il a avoué avoir commis des violences conjugales sur son épouse, le député s'est mis en retrait de son poste de coordinateur national de La France insoumise. Mais il n'avait pas communiqué sur son intention de siéger ou non à l'Assemblée nationale dans quelques jours. Ce mercredi, les membres du groupe LFI se sont réunis et ont décidé de ne pas lui demander de démissionner de son mandat de député. "Il s'est mis en retrait de son poste de coordinateur, c'est suffisant", a indiqué Manuel Bompard.

Pourtant plusieurs voix s'étaient élevées en ce sens ces derniers jours, notamment les écologistes Sandrine Rousseau et Sandra Regol. Au sein de La France insoumise, des députés demandaient à ce qu'ils puissent tous en discuter et prendre une décision collégiale. "Nous devons décider collectivement de ce que devra faire Adrien Quatennens. Nous avons commencé à en débattre ce matin au sein du groupe", avait expliqué à TF1 et LCI le député Loïc Prud'homme. Dans un communiqué publié lundi, la députée Pascale Martin demandait "également que tout cas de violences ou d’agissements sexistes impliquant des députés LFI donne lieu à une discussion au sein du groupe politique LFI, afin que l’ensemble des députés décide collectivement des suites politiques adéquates"

Lire aussi

Sur BFMTV, la députée LFI de Paris Danièle Obono avait indiqué mardi qu'il pourrait siéger sans participer à la vie du groupe ni au travail parlementaire. "Nous considérons qu'il doit être mis en retrait, ça veut dire ne pas avoir de prise de parole publique" mais "il n'est pas interdit d'hémicycle", avait-elle déclaré.


J.F

Sur le
m¨ºme th¨¨me

Articles

Tout
TF1 Info