Vague de chaleur : la France face ¨¤ une canicule pr¨¦coce en 2022

EN DIRECT - Orages : M¨¦t¨¦o-France l¨¨ve sa vigilance orange

La r¨¦daction de TF1info
Publi¨¦ le 24 juin 2022 ¨¤ 11h19, mis ¨¤ jour le 27 juin 2022 ¨¤ 7h18
JT Perso

Source : TF1 Info

Dans la nuit de dimanche ¨¤ lundi, M¨¦t¨¦o-France a lev¨¦ la vigilance orange pour orages violents qui concernait deux d¨¦partements de l'Est.
Suivez les derni¨¨res informations.

VIGILANCE ORANGE LEVÉE 


Dans un nouveau bulletin, publié à 2h, Météo-France a mis fin à la vigilance pour risques d'orages pour les deux derniers départements concernés : le Bas-Rhin et le Haut-Rhin.


26 départements restent en vigilance jaune : de l'est à la moyenne vallée du Rhône. Quatre départements pyrénéens sont également appelés à être "attentifs" : Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne et Ariège.

DEUX DÉPARTEMENTS EN ALERTE


Dans son bulletin de minuit, Météo-France maintient son suivi pour deux départements : Bas-Rhin et Haut-Rhin.


Les six départements suivants ne sont en revanche  plus sous vigilance : Ain, Doubs, Jura, Haute-Saône, Vosges et Territoire-de-Belfort.


À minuit, précise l'institut météorologique, les orages parfois violents concernent essentiellement l'Alsace. Des grêlons de 3 à 5 cm ont été signalés sur la région.

TOUJOURS HUIT DÉPARTEMENTS EN ALERTE


À 19h, les premiers orages ont abordé la Saône-et-Loire et ne vont pas tarder à concerner la Franche-Comté, indique Météo-France dans son dernier bulletin.


Dans la soirée, il es prévu que les orages plus marqués se décalent vers l'Ain, le sud de la Franche-Comté puis vont concerner progressivement les Vosges et l'Alsace avant de s'évacuer en milieu de nuit prochaine. Des averses persisteront ensuite jusqu'à lundi matin.


Ces orages s'accompagneront de phénomènes violents, tels que des chutes de grêle, une forte activité électrique, des rafales jusqu'à 80 à 90 km/h, très localement plus et de fortes intensités pluvieuses, de l'ordre de 30 mm en peu de temps.

ALERTE MAINTENUE


Les huit départements sous vigilance orange aux orages, depuis 11h ce matin, restent sous ce statut, selon le bulletin de 16h de Météo-France.


Cet après-midi, "le temps est calme dans l'Ain ; des averses, parfois orageuses, mais encore sans caractère de gravité circulent du sud-ouest au nord-est du pays", précise l'institut météorologique.


Jusqu'en fin d'après-midi, il faut s'attendre à "des averses, voire localement des orages isolés sans virulence particulière",  sur les départements placés en vigilance orange. En début de soirée, "des orages plus marqués abordent le département de l'Ain et le sud de la Franche-Comté puis viennent concerner progressivement les Vosges et l'Alsace avant de s'évacuer par le nord en milieu de nuit prochaine. Des averses persisteront ensuite jusqu'à lundi matin".

HUIT DÉPARTEMENTS EN ALERTE


Huit départements ont été placés en vigilance orange pour des orages violents, ce dimanche à 11h, par Météo-France.  Il s'agit de l'Ain, du Doubs, du Jura, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, de la Haute-Saône, des Vosges, et du Territoire de Belfort. Des orages violents vont à nouveau intéresser une frange nord-est du pays, en soirée et cours de nuit.


Des averses, voire localement des orages isolés sans virulence particulière, sont présents jusqu'en fin d'après-midi sur les départements en vigilance orange. En début de soirée de dimanche, des orages plus marqués abordent le département de l'Ain et le sud de la Franche-Comté puis viennent concerner progressivement les Vosges et l'Alsace avant de s'évacuer par le nord en milieu de nuit prochaine. Des averses persisteront ensuite jusqu'à lundi matin.


Ces orages s'accompagneront de phénomènes violents. On attend ainsi : des chutes de grêle (grêlons de taille moyenne), une forte activité électrique, des rafales de vent jusqu'à 80 à 90 km/h, très localement plus et de fortes intensités pluvieuses (30 mm en peu de temps)

PLUS D'ALERTE


Ce dimanche matin, Météo-France a levé sa vigilance orange pour les orages en France. 

ALERTE MAINTENUE SUR 3 DÉPARTEMENTS 


Le suivi est maintenu pour la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et Vosges. 


Les 12 départements suivant ne sont en revanche plus en alerte orange aux orages : Allier, Ardennes, Aube, Côte-d'Or, Loire, Marne, Haute-Marne, Meuse, Nièvre, Puy-de-Dôme, Saône-et-Loire et Yonne.


"Les orages les plus forts se sont désormais décalés vers le Nord et l'Est et concernent actuellement les 3 départements Lorrains qui restent placés en vigilance orange. Sur les autres départements, l'activité orageuse a nettement faibli et ne justifie plus le maintien en vigilance orange", indique Météo-France dans son bulletin de 23h.

15 DÉPARTEMENTS TOUJOURS EN ALERTE


La vigilance orange aux orages reste d'actualité dans les départements déjà concernés plus tôt dans la journée. Il s'agit de :

Allier (03), Ardennes (08), Aube (10), Côte-d'Or (21), Loire (42), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Moselle (57), Nièvre (58), Puy-de-Dôme (63), Saône-et-Loire (71), Vosges (88) et Yonne (89).

ALERTES MAINTENUES


Les départements qui étaient déjà en alerte orange pour orages plus tôt dans la journée restent sous ce statut de vigilance.

FORTES VAGUES SUR LES PLAGES DU ROUSSILLON


Météo France met en garde contre les fortes vagues attendues dans l'après-midi et jusqu'en début de soirée sur le littoral des Pyrénées-Orientales et de l'Aude. Des "vagues entre 1,3m et 1,8m dans une houle du sud-est" sont attendues.

15 DÉPARTEMENTS DÉSORMAIS EN VIGILANCE


Météo-France a révisé son alerte pour orages et vents violents ce samedi matin. Désormais, 15 départements sont en vigilance orange. En effet, de forts orages vont s’organiser cet après-midi et ce soir entre l’Auvergne, la Bourgogne, la Champagne et la Lorraine.


Les départements concernés sont le Puy-de-Dôme, la Loire, l'Allier, la Saône-et-Loire, la Nièvre, la Côte-d'Or, l'Yonne, Haute-Marne, l'Aube, les Vosges, la Meuse, la Marne, les Ardennes, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle.

VIGILANCE ORANGE


Météo-France place, ce samedi matin, 12 départements en vigilance orange pour de forts orages qui vont s’organiser cet après-midi et ce soir entre l’Auvergne, la Bourgogne, la Champagne et la Lorraine. Des vents violents, avec des rafales pouvant atteindre 100 km/h  sont également attendus.

RECORD 


Depuis le 1er juin, 180.000 impacts de foudre ont touché la France, un record pour le mois. Plusieurs maisons ont été frappées et détruites par ce phénomène lors des orages de ces derniers jours et semaines.

ARRIVEE DE L'ANTICYCLONE ? 


Alors que l’été a officiellement débuté mardi 21 juin, exit la chaleur et le temps ensoleillé présents depuis plusieurs jours. C’est un temps orageux qui domine dans la plupart des régions avec des intempéries parfois marquées. Ces conditions instables vont-elles perdurer encore longtemps ? Où l’anticyclone va-t-il bientôt faire son retour ?

ÉCLAIRAGE


Cela fait un mois que les orages à répétition s’abattent sur la France, aucune région n’a été épargnée. Combien de temps ces intempéries peuvent-elles durer, ont-elles un lien avec le dérèglement climatique ?

2 DÉPARTEMENTS EN MOINS


Météo France a levé l'alerte orange pour le Tarn et l'Aveyron. 5 départements à l'est restent en vigilance aux orages.

PLUIE ET GRÊLE ATTENDUES EN RHÔNE-ALPES


L'Ardèche, la Drôme, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie sont maintenues en vigilance orange orages jusqu'en milieu d'après-midi, alors que le Tarn et l'Aveyron ont été retirés par Météo-France, qui prévoit toujours un risque de grêle et de rafales de vent sur la façade est du pays.


Météo-France décrit pour vendredi un temps encore agité sur l'ensemble de la France, excepté sur un petit quart nord-ouest, avec des pluies et averses orageuses localement intenses, accompagnées d'un risque de grêle et de rafales de vent, notamment dans la vallée du Rhône, en Provence, Rhône-Alpes et sur le Jura.

M¨¦t¨¦o du vendredi 24 juinSource : TF1 Info
JT Perso

TORRENTS D'EAU 


Auxerre a également été touchée, où l'équivalent d'un mois d'eau est tombé hier soir. 

ARCUS


Dans la Meuse, les habitants ont pu observer un beau spectacle hier soir : celui d'un arcus, au coucher du soleil. Ce type de nuage bas a la forme d'un arc allongé sur un plan horizontal, et apparaît au cours d'un orage et situé à l'avant immédiat de la ligne des précipitations.

INONDATIONS 


Dans l'Aude, Narbonne n'a pas été épargnée par ces orages, où la pluie a provoqué des inondations. 

30 MILLIMETRES DE PLUIE EN 30 MINUTES DANS LE SUD-EST


Les forts orages et la grêle de la nuit dernière ont traversé le sud-est de la France, s'étirant du Narbonnais au Salonais en passant par Camargue. Jusqu'à 32 millimètres de  pluie sont notamment tombés en 30 minutes à Aigues-Mortes.

POINT METEO 


Vendredi, des averses se succèderont en matinée de l'Occitanie au Nord-Est. Des orages se déclencheront sur la façade est du pays le matin. Sept départements sont en vigilance orange orages dans le Centre-Est.

ALERTE REVUE À LA BAISSE


Désormais, 7 départements sont en alerte orange aux orages.

15 DÉPARTEMENTS EN VIGILANCE ORANGE

26 DÉPARTEMENTS EN VIGILANCE ORANGE

NOUVELLE ALERTE


Le Cher, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, le Lot et la Haute-Vienne sont eux aussi placés en vigilance orange aux orages par Météo France.

LE TEMPS CE JEUDI


Si début de journée sera globalement calme, assez rapidement, en matinée, de la Lorraine et l'Alsace jusqu'à l'Occitanie et l'Aquitaine, ainsi que sur le sud-est de PACA, les averses et les orages reprendront, note Météo-France.


L'après-midi, du sud de l'Aquitaine à l'Occitanie, Auvergne Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté jusqu'à la Lorraine et l'Alsace, les orages deviendront fréquents et parfois violents, ajoute le service météorologique, qui attend de fortes précipitations, des chutes de grêle, des rafales de vent.


Ailleurs en France, des averses plus isolées pourront se produire, mais le risque orageux diminuera.

NOUVELLE ALERTE


Météo-France place 25 départements du Massif central au Grand Est ce jeudi en vigilance orange aux orages.

LA CANICULE C'EST FINI !


Plus aucun département n'est sous le coup d'une vigilance orange pour canicule, indique Météo-France dans son bulletin de 16H. 


En revanche, en raison d'un épisode orageux sur l'Ille-et-Vilaine, Indre-et-Loire, Maine-et-Loire, Mayenne et Sarthe cet après-midi et ce mercredi soir, une alerte orange est toujours en vigueur.  Les orages vont se caractériser

localement par de fortes intensités pluvieuses (jusqu'à 30 millimètres possibles en une heure), prévient Météo-France. 


"Ces orages étant peu mobiles ils peuvent conduire à de forts cumuls de pluie (très localement 50 à 70 milimètres). À noter aussi un risque de grêle et des rafales pouvant dépasser les 60 km/h", indique l'institut. 

FIN DE LA CANICULE


Dans son bulletin de 16h, Météo-France a levé l'alerte orange canicule qui concernait encore les six départements de l'Ain (01), Isère (38), Jura (39), Loire (42), Rhône (69) et Saône-et-Loire (71).


L'alerte orages est en revanche maintenue pour l'Ille-et-Vilaine (35), Indre-et-Loire (37),  Maine-et-Loire (49), Mayenne (53) et Sarthe (72).

LA CANICULE C'EST FINI !


Plus aucun département n'est sous le coup d'une vigilance orange pour canicule, indique Météo-France dans son bulletin de 16H. 


En revanche, en raison d'un épisode orageux sur l'Ille-et-Vilaine, Indre-et-Loire, Maine-et-Loire, Mayenne et Sarthe cet après-midi et ce mercredi soir, une alerte orange est toujours en vigueur.  Les orages vont se caractériser
localement par de fortes intensités pluvieuses (jusqu'à 30 millimètres possibles en une heure), prévient Météo-France. 

"Ces orages étant peu mobiles ils peuvent conduire à de forts cumuls de pluie (très localement 50 à 70 milimètres). À noter aussi un risque de grêle et des rafales pouvant dépasser les 60 km/h", indique l'institut. 

LES ALERTES EN COURS


L'alerte orange canicule concerne : Ain (01), Isère (38), Jura (39), Loire (42), Rhône (69) et Saône-et-Loire (71)

L'alerte orange orages concerne : Ille-et-Vilaine (35), Indre-et-Loire (37), Maine-et-Loire (49), Mayenne (53), Sarthe (72)

11 DÉPARTEMENTS TOUJOURS EN ALERTE


Météo-France a révisé sa vigilance orage ce mercredi matin à 10h. 11 départements sont toujours placés sous surveillance pour orages et/ou canicule. Un nouvel épisode orageux est attendu sur l'Ille-et-Vilaine, l'Indre-et-Loire, le Maine-et-Loire, la Mayenne et la Sarthe cet après-midi et ce soir.


L'épisode de canicule, lui, doit se terminer à 16h.

COÛT


Les intempéries survenues entre le 2 et le 5 juin, qui ont occasionné 258.000 sinistres dans plusieurs régions de France, devraient coûter 940 millions d'euros, selon une première estimation publiée mercredi par la fédération professionnelle des assureurs. 


C'est le deuxième épisode de fortes intempéries après celui qui a eu lieu entre le 20 et le 23 mai, avec à la clef 93.000 sinistrés, pour des dommages estimés à 323 millions d'euros. Le montant total des dégâts est désormais estimé à plus d'1,2 milliard d'euros en quinze jours.

"VIOLENCE INOUÏE"


La Saône-et-Loire et le Cher ont été balayés, mardi soir, par un orage "d'une violence inouïe" et d'importantes chutes de grêle.

CANICULE ET ORAGES


Sur les départements en orange canicule, les températures à 5 heures étaient comprises entre 17 et 22 degrés, indique Météo-France. Cet épisode devrait toucher à sa fin et la vigilance orange sera levée sur la carte de 16H, prévient Météo-France. 

TEMPS ENCORE INSTABLE


Le temps mercredi s'annonce encore instable dans plusieurs régions, le ciel restant menaçant avec des averses et des orages, notamment sur le centre-ouest du pays, annonce Météo-France.


Neuf départements de Nouvelle-Aquitaine étaient en vigilance orange pour orage mercredi matin, associés à des chutes de grêle ainsi qu'à de fortes rafales de vent. La vague orageuse se propagera mercredi matin dans l'ouest Aquitaine ainsi que les départements de la région Poitou-Charentes puis vers la Haute-Vienne et la Creuse. Une accalmie sera ensuite attendue en milieu de matinée même si ces orages peuvent encore perdurer dans ces deux départements.


De son côté, l'épisode de canicule touche à sa fin et la vigilance orange, qui concerne encore 6 départements du Centre Est, sera levé d'ici la fin de l'après-midi. 

PLUS QUE 15 DÉPARTEMENTS EN ALERTE


La vigilance orage pour orages et/ou canicule ne concerne plus que 15 départements ce mercredi matin. Selon Météo-France, l'épisode caniculaire est en atténuation sur le Centre-Est. Un nouvel épisode d'orages violents est attendu sur la Nouvelle-Aquitaine.


Les départements concernés par la vigilance orange sont : les Landes, la Gironde, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Vienne, la Dordogne, la Haute-Vienne, la Creuse, la Loire, le Rhône, l'Isère, l'Ain, le Jura et la Saône-et-Loire. 

25 DÉPARTEMENTS EN ALERTE

26 DÉPARTEMENTS EN ALERTE

LA DRÔME N'EST PLUS EN ALERTE


Le département de la Drôme ne fait plus l'objet d'un suivi, selon le bulletin de 16h de Météo-France. En revanche, 26 autres départements restent en vigilance orange pour canicule ou orages. Il s'agit de :


Ain (01), Allier (03), Ariège (09), Aude (11), Aveyron (12), Cantal (15), Charente (16), Charente-Maritime (17), Creuse (23), Dordogne (24), Doubs (25), Haute-Garonne (31), Gironde (33), Isère (38), Jura (39), Landes (40), Loire (42), Haute-Loire (43), Lozère (48), Puy-de-Dôme (63), Rhône (69), Saône-et-Loire (71), Deux-Sèvres (79), Tarn (81), Vienne (86) et Haute-Vienne (87).

27 DÉPARTEMENTS 


L'alerte météo s'étend de nouveau.  Si l'épisode caniculaire est maintenant en atténuation, les orages nécessitent quant à eux de redoubler de vigilance, selon le bulletin de 12h de Météo-France.

VIGNOBLE DÉTRUIT


Selon les organisations viticoles du sud-ouest, l'impact des chutes de grêle sur les exploitations est considérable. Dans certains cas, des parcelles ont été totalement détruites, à l'est de Bordeaux. Un recensement est en cours dans les vignobles bordelais pour quantifier l'impact des intempéries.

M¨¦t¨¦o et intemp¨¦ries
Orages : "Plusieurs milliers d'hectares" du vignoble bordelais d¨¦truits par la gr¨ºle

Orages : "Plusieurs milliers d'hectares" du vignoble bordelais d¨¦truits par la gr¨ºle

COUPURES D'ÉLECTRICITÉ


À Marseille, 10.000 foyers sont privés d'électricité, en particulier dans les 10e, 11e et 12e arrondissements et dans une moindre mesure dans les 8e et 9e, détaille La Provence.


Des interventions sont en cours afin de rétablir le courant a priori dans la matinée ou dans la journée selon les cas.

LISTE DES 12 DÉPARTEMENTS 


Les départements suivants sont en vigilance orange pour orages et/ou canicule ce mardi : Cantal (15), Doubs (25). Ain (01), Allier (03), Drôme (26), Isère (38), Jura (39), Loire (42), Haute-Loire (43), Puy-de-Dôme (63), Rhône (69) et Saône-et-Loire (71).

MISE À JOUR


Météo-France a révisé sa vigilance ce mardi matin. 12 départements restent en alerte orange pour les orages et/ou la canicule. 


L'épisode caniculaire est en atténuation sur le Centre-Est. Un nouvel épisode d'orages violents est attendu de l'Auvergne au Jura. À noter sur le Sud-Ouest aussi un risque d'orages forts, plus tardifs, dont le détail est pour l'instant incertain.

VIGILANCE


Une vigilance orange "orages" est en cours sur 5 départements mardi, avec des orages localement virulents circulant entre le sud-ouest du pays et le Centre Val-de-Loire, selon les prévisions de Météo-France


Ces orages s'accompagnent de phénomènes violents, notamment des chutes de grêle, des précipitations intenses, de violentes rafales de vent. La vigilance orange "canicule" est, elle, maintenue sur 10 départements du Centre-Est.

Déjà 34°C à Bordeaux, 37°C à Toulouse mardi après-midi : une vague de chaleur exceptionnelle et précoce a commencé à s'abattre sur la France et durera jusqu'au week-end, nouveau signe du changement climatique, alors que la sécheresse est déjà digne d'une fin de mois de juillet.

Avec l'arrivée d'air chaud venu du Maghreb en passant par l'Espagne qui suffoque déjà, le sud-ouest du pays a été touché en premier mardi avec des températures qui sont montées jusqu'à 29°C à Perpignan ou 30°C à Limoges, à l'ombre comme toutes les mesures officielles. Mais c'est toute la France qui sera frappée progressivement d'ici au week-end, avant une baisse des températures attendue probablement dimanche.

Signe sans équivoque du réchauffement de la planète, les vagues de chaleur se multiplient et s'intensifient un peu partout dans le monde et la France n'est pas épargnée.

Encore une fois, le mercure va s'affoler de jeudi à samedi dans la moitié sud, avec 38°C à 40°C attendus par exemple vendredi dans le Sud-Ouest, et des pointes au delà de 40°C localement, et de 35°C à 39°C sur toute la façade atlantique, selon Météo-France. Et entre 30°C et 35°C dans la moitié Nord vendredi et samedi.

Alors la Première ministre Elisabeth Borne réunissait mardi préfets et agences régionales de santé pour s'assurer "que tous les dispositifs sont en place" pour protéger les plus vulnérables, et le ministre de l'Intérieur a adressé un télégramme aux préfets, qui les invite à se mobiliser "personnellement".


La r¨¦daction de TF1info

Tout
TF1 Info