La Gironde ravag¨¦e par des incendies

VID?O - Gironde : les images impressionnantes de l'incendie qui a ravag¨¦ plus de 3500 hectares

La r¨¦daction de TF1info | Reportage : Henry Dreyfus, Sophie Chevallereau
Publi¨¦ le 14 septembre 2022 ¨¤ 15h06, mis ¨¤ jour le 14 septembre 2022 ¨¤ 15h15
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

En Gironde, les images film¨¦es du ciel montrent l'¨¦tendue des d¨¦g?ts.
Plus de 3.600 hectares de v¨¦g¨¦tation et de for¨ºt sont partis en fum¨¦e depuis lundi.
Des Canadair, des Dash et des h¨¦licopt¨¨res bombardiers d'eau sont en action, en parall¨¨le des pompiers au sol.

Ce mercredi matin, les rotations incessantes des Canadair ont repris. Et l'acharnement des pompiers semble enfin porter ses fruits. Seuls 300 hectares supplémentaires ont brûlé dans la nuit de mardi à mercredi. Autre bonne nouvelle, aucune nouvelle habitation n'a été détruite. Mais en 24 heures, la surface brûlée a presque doublé, attisée en fin de matinée par un vent d'ouest. 

Ce mercredi, les moyens aériens vont être renforcés avec six Canadair en rotation - au lieu de trois la veille - trois Dash et deux hélicoptères bombardiers d'eau, en appui aux 1000 sapeurs-pompiers mobilisés au sol, venus de plusieurs régions.

Une m¨¦t¨¦o un peu plus cl¨¦mente

Le vent est le principal ennemi pour les pompiers. Ses rafales sont susceptibles de raviver les lisières toujours fumantes. Au total, 3620 hectares ont été parcourus par les flammes, s'ajoutant aux quelque 30.000 déjà brûlés cet été par trois gigantesques incendies dans le département, à La Teste-de-Buch et Landiras à deux reprises.  

Toute la nuit, avec des renforts venus de tout le pays, le millier de pompiers mobilisés n'a cessé de combattre la progression du feu. Ce n'est pas encore une victoire, car une météo encore plus favorable se fait toujours attendre. "La météo est un peu plus clémente aujourd'hui, puisqu'on a un vent du sud qui va passer secteur ouest à partir de 14 heures", lance Fabrice Thibier, sous-préfet de Lesparre-Médoc (Gironde), dans la vidéo en tête de cet article. La pluie n'est pas prévue avant ce week-end. La météo est le facteur essentiel de cette lutte sans répit.

Lire aussi

L'incendie de Saumos a fait peu de dégâts matériels mais 840 personnes ont dû être évacuées lundi et mardi dans cette zone du sud du Médoc, entre la station balnéaire de Lacanau, sur la côte Atlantique, et l'agglomération bordelaise.

Une enquête judiciaire a été ouverte sur l'origine de l'incendie. "Aucune piste n'est écartée même si la thèse criminelle est privilégiée", selon le parquet de Bordeaux. "Une équipe d'investigation est sur place. Toutes les options sont sur la table. Il faut être prudent sur les bruits qui courent", a déclaré pour sa part le sous-préfet.


La r¨¦daction de TF1info | Reportage : Henry Dreyfus, Sophie Chevallereau

Sur le
m¨ºme th¨¨me

Articles

Tout
TF1 Info