Piq?res myst¨¦rieuses en soir¨¦es festives, l'inqui¨¦tude monte

F¨ºte de la musique : plusieurs suspects arr¨ºt¨¦s en r¨¦gion parisienne apr¨¨s des piq?res

M.C avec l'AFP
Publi¨¦ le 23 juin 2022 ¨¤ 6h30, mis ¨¤ jour le 23 juin 2022 ¨¤ 19h17
JT Perso

Source : TF1 Info

Mardi 21 juin, la F¨ºte de la musique ¨¦tait c¨¦l¨¦br¨¦e partout dans l'Hexagone.
Plusieurs personnes ont ¨¦t¨¦ prises pour cibles par des agresseurs munis de piq?res.
Huit personnes ont ¨¦t¨¦ interpell¨¦es.

Après plus de deux ans de restrictions à cause de l'épidémie de Covid-19, les Français ont enfin pu célébrer la Fête de la musique comme il se doit, dans de nombreuses villes de France. Malheureusement, certains ont pu être réticents à l'idée de sortir et rejoindre la foule, depuis le phénomène des mystérieuses piqûres en boîte de nuit, qui fait le tour de la France. 

D'après des informations de nos confrères de l'AFP de sources concordantes, plusieurs personnes sont soupçonnées d'avoir piqué des participants pendant la Fête de la musique à Versailles (Yvelines) et dans la ville d'Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), en banlieue parisienne. Mercredi 22 juin, plusieurs gardes à vue étaient encore en cours. En effet, selon une source policière, plusieurs personnes se sont plaintes de piqûres durant un concert à Versailles, mardi soir.

Un suspect interpell¨¦

Grâce aux témoignages des victimes et une vidéo de l'agression, un homme a pu être interpellé. Néanmoins, la seringue possiblement utilisée demeure introuvable. Selon le parquet de Versailles, contacté par l'AFP, le suspect, un homme âgé de 37 ans, a été placé en garde à vue pour administration de substances nuisibles et violences volontaires avec arme. Les plaignantes, quant à elles, sont deux jeunes filles âgées de 15 et 16 ans, a indiqué le parquet. Des examens de santé sont actuellement en cours.

En plus de Versailles, la ville d'Asnières-sur-Seine a également été au centre de ce phénomène lors de la Fête de la musique. Quatre personnes, dont un mineur, ont été placées en garde à vue pour violences aggravées et administration de substances nuisibles, selon le parquet de Nanterre, sollicité par l'AFP. Selon Actu.fr, huit personnes ont été victimes de cette pratique : quatre habitantes d’Asnières, deux de Courbevoie et deux de Bois-Colombes. Selon le ministère de l'Intérieur, huit personnes au total ont été interpellées en France pour des faits similaires lors de la Fête de la Musique.

Du 1er janvier au 17 juin, 1004 plaintes ont été déposées pour des piqûres, selon la même source.

Jeudi, selon nos informations, quatre individus placés en garde à vue à Asnières-sur-Seine ont été relâchés en l’absence de charge suffisante retenue contre eux, mais les investigations se poursuivaient. Concernant l'individu arrêté à Versailles, sa garde-à-vue a pris fin mercredi soir. À ce stade, aucune charge ne pèse contre lui


M.C avec l'AFP

Tout
TF1 Info