Ta?wan : vif regain de tension entre la Chine et les ?tats-Unis

Tensions Chine-Ta?wan : "C'est une situation ¨¤ tr¨¨s haut risque", alerte Jean-Louis Bourlanges

SM
Publi¨¦ le 5 ao?t 2022 ¨¤ 10h09
JT Perso

Source : L'Invit¨¦ Politique

Selon le d¨¦put¨¦ MoDem, une "¨¦tape a ¨¦t¨¦ franchie" entre Ta?wan et P¨¦kin ces derniers jours.
Une situation "¨¤ la limite d'une ¨¦preuve arm¨¦e", s'inqui¨¨te-t-il ce vendredi dans la matinale de LCI.
Il estime que la France doit soutenir le peuple ta?wanais dans cette escalade de tensions.

Les tensions entre Pékin et Taïwan n'ont jamais été aussi fortes. Les essais militaires en cours de la République populaire de Chine (RPC) autour de l'île, déclenchés à la suite de la visite controversée de Nancy Pelosi, sont un "épisode de plus sur une escalade, une aggravation constante", note ce vendredi le député MoDem Jean-Louis Bourlanges, invité de la matinale de LCI. Mais le président de la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale estime cette fois qu'une "étape a été franchie"

"L'investissement militaire de la Chine n’a jamais été aussi agressif et étroit" envers Taïwan, explique-t-il. L'île entretient depuis 70 ans une relation antagoniste autour de la question de son indépendance. "Nous sommes vraiment à la limite d’une épreuve armée, donc c’est une situation à très haut risque et très préoccupante" alerte Jean-Louis Bourlanges. "L'existence et la liberté" de Taïwan sont "sévèrement mis en cause, sur un fond d'incertitude stratégique américain", ajoute-t-il. "On ne sait pas jusqu’où les Etats-Unis peuvent aller en cas de confrontation, ce qui est en soit un facteur d’insécurité important", explique encore l'élu. 

"Les d¨¦fenseurs des d¨¦mocraties doivent ¨ºtre solidaires"

Pour Jean-Louis Bourlanges, en France, il est "impossible d'avoir une attitude différente que celle des Etats-Unis sur cette affaire". Outre l'enjeu militaire, qui se trame "entre la Chine et les Etats-Unis, avec cette incertitude sur le degré d'implication américain", le député se dit "très solidaire du combat de la population taïwanaise", à qui "la France doit manifester son soutien", selon lui. 

Lire aussi

Pas question en revanche pour la France d'intervenir militairement en cas de conflit armé. "Ce ne sont pas les gesticulations militaires que nous pourrions faire qui seraient décisives", tranche Jean-Louis Bourlanges, qui confirme son soutien aux Etats-Unis. "Nous avons le souci de garder des relations de travail avec la Chine, mais sur cette affaire, les défenseurs des démocraties doivent être solidaires", ajoute-t-il. 


SM

Sur le
m¨ºme th¨¨me

Tout
TF1 Info