Gazoducs Nord Stream : fuites inexpliqu¨¦es en mer Baltique

Fuites de gaz sur Nord Stream 1 et 2 : tout indique qu¡¯il s¡¯agit d¡¯un sabotage

TF1 | Reportage Florian Litzler, Benjamin Rey
Publi¨¦ le 28 septembre 2022 ¨¤ 10h30
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

De myst¨¦rieuses explosions viennent d¡¯endommager gravement et peut-¨ºtre d¨¦finitivement les gazoducs Nord Stream 1 et 2.
Deux pipelines d¡¯une importance strat¨¦gique vitale sous les eaux de la mer Baltique.
Que s¡¯est-il pass¨¦ ? Y a-t-il eu sabotage ? Et si oui par qui ?

En remontant, le gaz fait presque l'effet d’une éruption sous-marine. Tout commence dans la nuit du dimanche 25 septembre. Une première secousse est enregistrée proche du gazoduc Nord Stream 2. Puis, il y a eu une deuxième lundi, à 19h04 précisément, proche du Nord Stream 1. Des secousses sont enregistrées par des sismologues suédois et, d’après eux, elles sont tout sauf naturel.

"Nous avons observé ce que nous pensons être deux explosions d'une ampleur importante. Et s'il s'agit bien d'explosions, comme nous l'envisageons fortement, alors nous pensons qu'elles sont d'origine humaine", souligne Peter Schmidt, sismologue à l'université d'Uppsala. 

Quelques kilom¨¨tres d'¨¦cart

S’agit-il d’un sabotage ? Tout l’indique. Les gazoducs Nord Stream 1 et 2 reliant la Russie à l’Europe font plus de 1000 kilomètres de long. Or, les fuites se sont produites à seulement quelques kilomètres les unes des autres, et en moins de 24 heures. L’accident est peu probable.

Lire aussi

Mais alors, qui est responsable ? "Pour mener des explosions comme ça, sur un gazoduc de cette taille et à cette profondeur, il faut des moyens importants. Ce sont ceux d'une nation, pas ceux d'une organisation terroriste quelle qu'elle soit. Il faut un sous-marin, des capacités à descendre à 100 mètres de profondeur", explique au micro de TF1 le général Christophe Gomart, ancien chef du renseignement militaire. 

Le gaz est un enjeu majeur depuis le début de la guerre en Ukraine. C’est le principal moyen de pression des Russes sur les Européens. Moscou avait fermé le robinet depuis septembre. Les fuites n’auront donc pas de conséquence immédiate. En revanche, à long terme, ces coupures rendent probablement l’arrêt des Nord Stream définitif.


TF1 | Reportage Florian Litzler, Benjamin Rey

Sur le
m¨ºme th¨¨me

Articles

Tout
TF1 Info