Ukraine : plus de sept mois de guerre

Poutine accuse Washington de faire tra?ner le conflit ukrainien et chercher ¨¤ "d¨¦stabiliser" le monde

L¨¦a Prati avec AFP
Publi¨¦ le 16 ao?t 2022 ¨¤ 11h50
JT Perso

Source : TF1 Info

Vladimir Poutine a accus¨¦, ce mardi 16 ao?t, les ?tats-Unis de chercher ¨¤ "d¨¦stabiliser" le monde et de faire tra?ner le conflit ukrainien.
Selon lui, Washington "cultive la possibilit¨¦ d'un conflit en Asie, en Afrique, en Am¨¦rique latine".
Il a prononc¨¦ ces mots lors de la Conf¨¦rence internationale sur la s¨¦curit¨¦.

Les tensions montent d'un cran. Ce mardi 16 août, Vladimir Poutine a accusé Washington de faire traîner le conflit ukrainien à cause de ses livraisons d'armes et de "chercher à déstabiliser" le monde après la récente visite à Taïwan de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre américaine des représentants. Il a prononcé ces mots lors de la Conférence internationale sur la sécurité à Koubinka, dans la région de Moscou. 

"La situation en Ukraine montre que les États-Unis cherchent à faire traîner ce conflit. Et ils agissent de la même manière en cultivant la possibilité d'un conflit en Asie, en Afrique, en Amérique latine", a déclaré le président russe. "L'aventure américaine à l'égard de Taïwan, ce n'est pas simplement un voyage d'une politicienne irresponsable, mais une partie d'une stratégie intentionnelle consciente visant à déstabiliser et rendre chaotique la situation dans la région et dans le monde", a-t-il ajouté.

Selon lui, ces manœuvres américaines - les visites de Nancy Pelosi puis de la délégation américaine -, sont une "démonstration insolente de leur manque de respect envers la souveraineté des autres pays et leurs obligations internationales", a poursuivi Vladimir Poutine, en fustigeant une "provocation soigneusement préparée".

Des relations de plus en plus tendues

Les relations entre les Washington et Moscou connaissent une période de tensions sans précédent qui ne va pas sans rappeler les heures les plus sombres de la Guerre Froide. Depuis le début du conflit le 24 février dernier, les États-Unis ont effectué de nombreuses livraisons d'armes à l'Ukraine, ce qu'a fortement dénoncé la Russie. 

Depuis fin juillet, plusieurs frappes, dont Moscou et Kiev s'accusent mutuellement, ont visé la centrale nucléaire de Zaporijia, sous contrôle russe dans le sud de l'Ukraine, faisant craindre une catastrophe nucléaire. Mardi, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou a tenté de rassurer sur les intentions russes dans le domaine du nucléaire. 

Lire aussi

"Du point de vue militaire, il n'est pas nécessaire de recourir aux armes nucléaires en Ukraine pour réaliser les objectifs fixés" par Moscou, à savoir la démilitarisation et la dénazification de ce pays, a déclaré Sergueï Choïgou lors de la Conférence internationale sur la sécurité, l'équivalent du Salon du Bourget à Paris. "L'objectif principal des armes nucléaires russes est la dissuasion d'une attaque nucléaire", a-t-il affirmé.


L¨¦a Prati avec AFP

Tout
TF1 Info