Impact positif

Produits confisqu¨¦s dans les a¨¦roports : ¨¤ Nice, on ne d¨¦truit plus, on donne

TF1 | Reportage Anouchka Flieller, Didier Laborde
Publi¨¦ le 17 juin 2022 ¨¤ 16h40
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

? l'a¨¦roport de Nice (Alpes-Maritimes), les produits liquides confisqu¨¦s aux passagers sont d¨¦sormais donn¨¦s aux Restos du C?ur.
Comment fonctionne cette bonne id¨¦e ?
Le JT de TF1 s'est rendu sur place.

Une fois par semaine, depuis un mois, c'est à l'aéroport de Nice que les bénévoles aux Restos du Cœur viennent récolter gels douche ou bouteilles huile d'olive pour l'association. "Ce sont souvent des produits locaux que des gens veulent ramener en souvenir, mais qu'ils ne peuvent pas prendre finalement", explique l'un d'eux, Jean-Philippe. Ces produits, ce sont en effet ceux que les passagers ne peuvent pas emporter dans leur bagage cabine. Ces objets dangereux ou liquides de plus de 100 ml étaient auparavant saisis. Les passagers peuvent à présent décider d'en faire don en remplissant un formulaire. 

Une belle initiative applaudie par les passagers interrogés par TF1 dans le reportage en tête de cet article : "C'est une bonne idée. Le gâchis, si on peut l'éviter, c'est extrêmement bien", estime ainsi l'un d'eux. 

"On a eu d¨¦j¨¤ trois fers ¨¤ repasser"

Dans tous les aéroports du pays, la loi impose que les objets saisis soient détruits. Un gâchis désolant pour un retraité de l'aéroport devenu bénévole aux Restos. C'est lui qui eu la bonne idée de proposer un partenariat entre l'association et l'aéroport, qui a tout de suite dit oui. "De notre côté, explique Aymeric Staub, porte-parole des aéroports de la Côte d'Azur, on avait le constat amer que chaque année, rien qu'au terminal 2, 120.000 objets et produits de consommation sont retirés des bagages cabine, et que la moitié d'entre eux pourraient être donnés en toute sécurité". 

Désormais, plus d'une centaine de kilos de produits divers et de qualité sont collectés. Avec parfois des surprises : "On a eu déjà trois fers à repasser", assure René Clausse, responsable du centre de collecte des Restos du Cœur Nice Est.

Cette bonne idée ne s'applique pour l'instant que sur quatre points de contrôle. Le dispositif devrait pouvoir s'étendre à tout l'aéroport de Nice dans les mois qui viennent.


TF1 | Reportage Anouchka Flieller, Didier Laborde

Tout
TF1 Info