S¨¦cheresse : 2022, une ann¨¦e historique

Gard, Bouches-du-Rh?ne, Landes : le Sud de la France en proie aux incendies

La r¨¦daction de TF1info
Publi¨¦ le 31 juillet 2022 ¨¤ 22h52
JT Perso

Source : TF1 Info

De nouveaux incendies se sont d¨¦clar¨¦s dans le Sud-Est de la France dimanche.
370 hectares ont br?l¨¦ dans le Gard, o¨´ un pompier a ¨¦t¨¦ gravement bless¨¦.
Les Bouches-du-Rh?ne ont ¨¦galement ¨¦t¨¦ touch¨¦es par un important d¨¦part de feu.

Météo-France avait averti : ce week-end était particulièrement à risque sur le front des incendies. Entre la sécheresse qui touche l'Hexagone et les fortes chaleurs dans le sud, la moindre étincelle peut entraîner un drame. Dimanche, la journée a été chargée pour les pompiers avec de nouveaux incendies qui ont touché le sud-est du pays. TF1info fait le point sur la situation sur les différents feux ce lundi. 

Neuf pompiers bless¨¦s dans le Gard

Dans le Gard, le feu qui a brûlé 370 hectares est fixé ce lundi matin, mais les conditions météo sont "défavorables", soulignent les pompiers. L'incendie s'est déclaré vers 15h00 dans une pinède sur la commune d'Aubais (2.000 habitants), au sud de Nîmes, dans un département en risque extrême incendie et qui sera en vigilance orange canicule à partir de lundi midi. L'un des soldats du feu a été gravement blessé et a été évacué au Centre hospitalier de Montpellier pour des brûlures aux mains et au visage. Les autres, plus légèrement blessés, ont été victimes d'un "coup de chaud" à la suite d'un retournement des flammes par le vent qui a en partie détruit leur véhicule, a précisé à l'AFP le colonel Agrinier qui coordonne les opérations sur place. 

Attisé par le Mistral et la Tramontane, dont les rafales soufflent à 60 km/h sur un terrain sec, le feu progresse de 2,5 à 3 kilomètres par heure, a expliqué à l'AFP le commandant William Borelly, chargé de la communication. Hier, quelques évacuations préventives dans des quartiers d'Aubais ont été effectuées et une salle polyvalente a été ouverte dans le village pour accueillir ces habitants, ont précisé la préfecture et les pompiers à l'AFP. À 22h30, l'évolution du feu était "favorable" à la maîtrise de l'incendie grâce "à un vent qui a fortement baissé et qui souffle dans le même sens", a précisé le commandant William Borelly, chargé de la communication. 

Au total, ce sont quelque 417 pompiers et 129 engins qui ont été mobilisés pour combattre les flammes. Ce matin, les habitants ont pu regagner leur domicile, mais les pompiers appellent à une extrême prudence, car les conditions météorologiques de cet après-midi risque de devenir à nouveau "défavorable" à l'incendie.

Incendie dans le Gard ¨¤ Aubais - SDIS / AFP

L'A7 perturb¨¦e dans les Bouches-du-Rh?ne

Dans les Bouches-Rhône, à une vingtaine de kilomètres de Marseille, un feu qui s'est déclaré en fin d'après-midi à hauteur des Pennes-Mirabeau, a parcouru 35 hectares, selon le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis). Quelque 200 maisons menacées par les flammes ont été protégées. "Un épais panache de fumée était visible au-dessus de l'autoroute A7", qui a été coupée, a constaté une journaliste de l’AFP. Un bouchon s’est formé sur l'itinéraire de déviation en ce jour de retour de vacances.

Des avions ont largué du produit retardant dans les collines et la garrigue pour éviter la propagation du feu tandis que de nombreux camions de pompiers se rendaient sur zone. Ce dimanche soir, le feu était fixé, mais l'A7 risquait de rester fermée toute la nuit par mesure de sécurité.

Feu de for¨ºt dans les Landes

Dans les Landes, un incendie a démarré dimanche sur la commune de Mano (Landes), à la frontière avec la Gironde. Il a brûlé 150 hectares de pins et entraîné l'évacuation préventive d'une quarantaine de personnes, a indiqué la préfecture des Landes. "Le feu n'est pas fixé mais il ne progresse plus", a indiqué dans la nuit la préfecture à l'AFP. 

Par précaution, plusieurs axes routiers ont été coupés : les RD 651 dans les deux sens, la RD 316 dans le sens Mano-Saint-Symphorien et la RD 348 dans le sens Mano-Biganon, selon le communiqué préfectoral. La préfète des Landes Françoise Tahéri a activé un centre opérationnel départemental (COD) en préfecture "afin de coordonner l’action des services".

L'incendie s'est déclaré sur la commune de Mano, un village de 130 habitants à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Landiras, secteur ravagé par l'un des deux incendies "hors normes" de la Gironde qui ont frappé aussi La Teste-de-Buch sur le bassin d'Arcachon, dévorant au total 20.800 hectares de forêt en 12 jours en juillet. 

La Gironde en alerte rouge

La France a déjà été frappée par plusieurs incendies d'ampleur depuis le début de l'été. Près de 21.000 hectares ont été ravagés en Gironde, tandis que 1600 hectares ont brûlé dans un incendie en Provence, au sud d'Avignon, mi-juillet. Le département de la Gironde va de nouveau être placé en vigilance rouge pour le risque de feux en forêt, a annoncé dimanche la préfecture.

Dans le département de l'Hérault, un feu qui s'était déclenché mardi à une vingtaine de kilomètres de Montpellier a détruit 800 hectares de végétation, tandis que 1200 hectares ont été détruits en Ardèche la même semaine. Si les étés sont secs dans le Sud, avec le réchauffement climatique, l'intensité de ces épisodes de sécheresse risque encore d'augmenter, selon les experts de l'ONU pour le climat.

Lire aussi

En France, avec le réchauffement climatique, "l'activité (des feux) va s'intensifier dans les zones où elle est déjà forte, dans le Sud-Est", avait souligné Jean-Luc Dupuy, expert à l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Inrae) fin juin.


La r¨¦daction de TF1info

Sur le
m¨ºme th¨¨me

Articles

Tout
TF1 Info