Accidents Seveso : les risques pourraient augmenter avec le changement climatique

A Lo. avec AFP
Publi¨¦ le 4 ao?t 2022 ¨¤ 23h31, mis ¨¤ jour le 5 ao?t 2022 ¨¤ 10h46
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Une poudrerie a explos¨¦ mercredi ¨¤ Bergerac, faisant plusieurs bless¨¦s dont un grave.
Cet incident sur un site Seveso, class¨¦ "seuil haut", rappelle les risques que repr¨¦sentent ces ¨¦tablissements.
D'autant que les accidents pourraient ¨ºtre plus nombreux avec le r¨¦chauffement climatique.

À Bergerac comme ailleurs, les riverains sont obligés de vivre avec le risque. Sur les plus de 1000 sites industriels classés Seveso en France, des accidents arrivent régulièrement, à l'instar de celui des explosions survenues à la poudrerie Manenco mercredi et qui a fait plusieurs blessés. Si le rôle du réchauffement n'est pas établi dans cet accident, autorités et experts soulignent qu'il va falloir tenir compte de cette nouvelle réalité.

La chaleur souvent en cause dans les incidents

C'est d'ailleurs ce qu'a souligné le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu. "Personne ne peut nier qu'on a un réchauffement qui met à l'épreuve les hommes, la nature et les infrastructures. Et donc que c'est toute notre procédure de prévention des risques qui doit être renforcée à l'aune de ce réchauffement", a-t-il reconnu après avoir souligné que les causes de l'incident à Bergerac n'étaient pas liées au réchauffement climatique.

En effet, dans une note publiée en mai, le Bureau d'analyse des risques et pollutions industriels mettait en avant la résurgence de la chaleur dans les causes d'incidents. "Dans les installations industrielles, les fortes chaleurs, qu'elles soient caniculaires ou supérieures aux températures observées à la même période, sont à l'origine de nombreux événements industriels, qu'elles en soient la cause ou un facteur aggravant", expliquait l'organisme gouvernemental, ajoutant : "Le principal phénomène rencontré est l'incendie."

Interrogé par l'AFP, le chercheur Patrick Chaskiel, spécialisé dans les risques technologiques à l'université de Toulouse, observe par ailleurs que la chaleur a de multiples effets. "Pas seulement sur celui du réchauffement des matières dangereuses ; ça peut aussi être à prendre en considération sur l'organisation du travail", observe-t-il, citant par exemple la capacité des ouvriers à porter des équipements de protection lourds.

Lire aussi

Pour autant, selon l'inventaire du gouvernement sur les accidents pour l'année 2021, les accidents majeurs dans les établissements Seveso, bien qu'en légère augmentation l'année dernière, "restent de l’ordre d’une demi-douzaine par an". Ce sont ainsi 78 accidents et 6 accidents "majeurs" qui ont été recensés l'an dernier. Les accidents les plus graves sont, eux, beaucoup plus rares. Le dernier en date est l'incendie sur le site Lubrizol survenu à Rouen en 2019.


A Lo. avec AFP

Sur le
m¨ºme th¨¨me

Articles

Tout
TF1 Info