"Koh Lanta : Le Totem Maudit"
Interview

Fran?ois vainqueur ex aequo de "Koh-Lanta" : "Gagner avec Bastien, c¡¯est encore plus beau"

Propos recueillis par J¨¦r?me Vermelin
Publi¨¦ le 22 juin 2022 ¨¤ 17h40, mis ¨¤ jour le 22 juin 2022 ¨¤ 17h55
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Le sapeur-pompier de l¡¯H¨¦rault a ¨¦t¨¦ d¨¦sign¨¦ vainqueur de "Koh-Lanta : le Totem Maudit" ¨¤ ¨¦galit¨¦ avec Bastien.
Et pourtant il avait chut¨¦ le premier de l¡¯¨¦preuve des poteaux, "rep¨ºch¨¦" par G¨¦raldine, sa fid¨¨le alli¨¦e.
Pour TF1info, il revient sur son parcours et les critiques de certains membres du jury final.

Il a dominé "Koh-Lanta : le Totem Maudit" de la tête et des épaules, recordman de victoires individuelles aux Philippines. Mais François a failli tout perdre mardi soir en chutant le premier des poteaux. Choisi par Géraldine pour l’accompagner face au jury, il a eu la lourde tâche de sélectionner un troisième finaliste, en l’occurrence Bastien. Et c’est avec son meilleur adversaire durant l’aventure qu’il a remporté ex aequo cette saison, se partageant ainsi les 100.000 euros. Un bonheur n’arrivant jamais seul, le sapeur-pompier de l’Hérault a annoncé sur TF1 que sa compagne attendait un heureux événement pour le mois de novembre. "2022, j’ai l’impression que c’est mon année !", nous a-t-il confié au lendemain d’un ultime épisode à suspense… 

Après votre formidable parcours, vous faisiez figure de favori pour la finale. Sauf qu’après avoir fini troisième de l’orientation, vous tombez des poteaux le premier. Sur le moment, vous vous dites que c’est fichu ?

Je ne me dis pas ça, non. Plutôt que mon sort dépend désormais des autres et que je ne suis plus maître de mon destin. Ce n’est pas mon genre de penser que c’est foutu. J’essaie de rester positif, en me disant qu’il y a toujours une chance d’y arriver. 

Cette chance, elle vient de Géraldine, qui vous choisit pour affronter le jury final. Comment est née cette belle amitié entre vous ? 

Avec Géraldine, comme d’autres, on a créé des liens très forts à cause des difficultés qu’on a pu rencontrer durant cette aventure, notamment sur le camp des rouges. On a perdu plusieurs conforts de suite et on s’est fédérés dans la défaite. Ensuite, je crois qu'on partageait des valeurs humaines. Elle faisait l’aventure pour ses enfants, elle m’avait beaucoup touché. Je lui avais expliqué aussi mon parcours de vie et on s’entendait vraiment bien.

Avec Bastien, on s¡¯est tir¨¦ la bourre sur les ¨¦preuves et je trouvais ?a fair play de le choisir

Fran?ois

Ensuite, vous choisissez Bastien plutôt que Jean-Charles pour la troisième place en finale. Là aussi c’est plus une question de mérite que de calcul ?

Je n’ai eu que quelques secondes pour réfléchir. Jean-Charles et Bastien sont des mecs géniaux, dans des styles différents. Il a fallu choisir et il se trouve qu’avec Bastien, on s’est challengé tout au long de l’aventure. Il a fini souvent deuxième quand j’étais premier, moi aussi l’inverse. On s’est tiré la bourre sur les épreuves et je trouvais ça fair play de le choisir et de lui donner une chance d’accéder à la finale. Même au risque que ça puisse me desservir.

TF1

À votre arrivée devant le jury final, vous êtes interpellé par plusieurs candidats qui vous reprochent certains votes. Ça vous a surpris ? 

Sur le moment, je le vis mal. J’arrive épuisé, je suis à 39 jours d’aventure. Eux ont pu manger, récupérer un petit peu. Moi je suis en mode "good vibes", je suis heureux de les retrouver. Et là je me prends une rafale de remarques qui me semblent un petit peu déplacées. C’est difficile, parce que je n’ai pas forcément la capacité de répondre. Je sens chez eux beaucoup de rancœur, de frustration, de jalousie dans leurs propos. Et c’est moi qui en fait les frais. 

N'est-ce pas lié au fait qu’en raison de votre autorité naturelle, vous étiez perçu comme un leader ?

Peut-être. Mais toutes les stratégies ont été faites collectivement. Ce n’est pas François qui a éliminé ces candidats, c’est toute une équipe. Je n’étais pas le chef. D’ailleurs je n’ai jamais été chef d’équipe durant cette aventure. Après j’ai essayé de fédérer mes équipes successives. Mais ce n’est pas moi, François, qui ai pris la décision de les éliminer. 

On s’en prend toujours au plus fort, non ? 

En tout cas on s’en prend par jalousie à ceux qui occupent la place qu’on aimerait occuper.

Koh-Lanta a ¨¦t¨¦ une parenth¨¨se extraordinaire, mais d¨¨s demain matin je repars au travail

Fran?ois

Ces tensions sont-elles apaisées depuis ?

C’est complètement apaisé, oui. On a pris le temps de s’appeler, de s’expliquer le pourquoi du comment. De leur faire comprendre pourquoi on a voté contre certains, comme eux-mêmes ont voté contre d’autres. Tout le monde a dû mettre un nom sur un bulletin ! On a passé des week-ends de cohésion ensemble et aujourd’hui tout est rentré dans l’ordre.

Le vote final est très serré. Deux vainqueurs ex aequo, c’est à l’image de la saison ? 

C’est ce que j’ai aimé et dit hier soir. Gagner ensemble, c’est encore plus beau. Je ne suis pas allé là-bas pour l’argent mais pour vivre une aventure humaine. Et gagner avec mon meilleur adversaire, ça reflète bien la saison, oui. Un rouge et un jaune gagnent en parallèle, chacun étant celui qui a remporté le plus de victoire dans son camp. C’est un beau finish.

François vous faites un métier, sapeur-pompier, dont on a coutume de dire qu’il est héroïque. Remporter "Koh-Lanta", c’est vraiment être un héros ?

Parler d’héroïsme, je ne sais pas. Par contre aller au bout de ce qu’on est capable de donner, ça c’est clair.

Certains candidats changent de vie après "Koh-Lanta". Ça vous tente ?

Non, moi je fais un métier qui me passionne depuis le premier jour. J’aime la vie que j’ai et je n’ai pas du tout envie d’en changer. Koh-Lanta a été une parenthèse extraordinaire, mais dès demain matin je repars au travail.

Un "Koh-Lanta" all stars dans quelques années, c'est envisageable ?

C’est difficile à dire parce que je ne ressens aucune frustration. J’ai vécu toute l’aventure, jusqu’aux poteaux, j’ai gagné. Repartir, ce serait le risque de faire moins bien donc ce sera une question à se poser. Aujourd’hui je n’en suis pas là, je savoure. Il sera toujours temps d’y réfléchir si l’occasion se présente.

Votre prochaine aventure, c’est la paternité ? 

Ce sera la prochaine aventure et certainement la plus belle de ma vie.


Propos recueillis par J¨¦r?me Vermelin

Tout
TF1 Info