Elizabeth II, 1926-2022

Fun¨¦railles d¡¯Elizabeth II : l¡¯organisateur tente d¡¯¨¦chapper ¨¤ un retrait de permis avec une ¨¦tonnante excuse

Delphine DE FREITAS
Publi¨¦ le 26 septembre 2022 ¨¤ 18h56
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Duc le plus grad¨¦ d¡¯Angleterre, Edward Fitzalan-Howard a ¨¦cop¨¦ ce lundi ¨¤ Londres d¡¯une suspension de permis de conduire de 6 mois.
Au printemps, il avait utilis¨¦ son t¨¦l¨¦phone portable au volant et br?l¨¦ un feu rouge.
Son avocate avait demand¨¦ au juge de ne pas l¡¯immobiliser, car il a besoin de sa voiture pour pr¨¦parer le couronnement du nouveau souverain l'an prochain.

Il a tenté le tout pour le tout. Le duc de Norfolk, l'aristocrate qui a organisé les funérailles de la reine Elizabeth II, a usé d’un étonnant argument pour échapper au retrait de permis qui lui pendait au nez. Duc le plus haut gradé d'Angleterre en charge de l’organisation des funérailles d’État et royales ainsi que des couronnements à l’abbaye de Westminster, Edward Fitzalan-Howard a assuré qu’il avait besoin de sa voiture pour préparer le prochain couronnement du Charles III. En vain. La Lavender Hill Magistrates' Court à Londres l’a condamné ce lundi à six mois de suspension de permis, rapporte l’AFP.

Rendez-vous le 2 juin pour le couronnement ?

Après deux contraventions pour des excès de vitesse en 2019, le duc de 65 ans a utilisé son téléphone portable au volant et brûlé un feu rouge le 7 avril dernier. Autant d’infractions qui expliquent la sévérité de sa sanction. "C'est une situation extrêmement particulière, où sa grâce, le duc de Norfolk (...) est désormais la personne qui est responsable du couronnement" du roi Charles III, a plaidé Natasha Dardashti. Reconnaissant "un cas unique en raison du rôle du prévenu dans la société", la juge Judith Way a estimé que les désagréments causés ne seraient pas "exceptionnels".

Lire aussi

L'avocate du duc avait aussi demandé que les détails de l'argumentation restent privés en raison de problèmes potentiels de sécurité nationale : "Étant donné qu'il s'agit d'une situation si étrange, et que sa grâce a un rôle si particulier et si important dans ce couronnement national d'un nouveau roi, je demanderai à la Cour de siéger à huis clos". Une requête là aussi rejetée. Le couronnement de Charles III devrait avoir lieu l’an prochain. Certains évoquent déjà la date du 2 juin, soit 70 ans jour pour jour après le couronnement de sa défunte mère. D’ici là, l’organisateur de l’évènement aura récupéré le droit de rouler.


Delphine DE FREITAS

Sur le
m¨ºme th¨¨me

Tout
TF1 Info