"Koh Lanta : Le Totem Maudit"
Interview

Bastien, vainqueur ex aequo de "Koh-Lanta" : "Mon ex ¨¦tait persuad¨¦e que j¡¯allais gagner !"

Propos recueillis par J¨¦r?me Vermelin
Publi¨¦ le 22 juin 2022 ¨¤ 18h23
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Bastien a remport¨¦, mardi, "Koh-Lanta : le Totem Maudit" avec Fran?ois, son "meilleur adversaire" durant l¡¯aventure.
Le cordiste lyonnais a trac¨¦ sa route gr?ce ¨¤ ses performances et sa bonne humeur permanente.
Un parcours quasi sans faute qu¡¯il raconte ¨¤ TF1info au lendemain de la finale.

C’était le guerrier tranquille de "Koh-Lanta : le Totem Maudit". Bastien, le cordiste lyonnais, a été désigné vainqueur ex aequo avec François, le sapeur-pompier de l’Hérault avec lequel il avait bataillé sur de nombreuses épreuves. Les deux hommes ont devancé d’une voix Géraldine à l’issue d’une finale à trois inédite, et se partagent donc les 100.000 euros de la victoire. Toujours aussi cool et malicieux, il revient sur les temps forts de son aventure aux Philippines.

Gagner à deux, c’est encore plus beau comme le dit François ? 

Oui c’est très beau, surtout lorsqu’on regarde le parcours qu'on a fait. On a eu beaucoup de victoires, ou alors je finissais second derrière lui. On était très actifs sur le camp. Notre "Koh-Lanta" était bien rempli et comme je le dis souvent, François était mon meilleur adversaire. C’est un juste retour des choses.

Nez-¨¤-nez avec de gros gabarits comme Yannick, Fran?ois, Franck ou Jean-Philippe, je n¡¯¨¦tais pas trop rassur¨¦

Bastien

L’un et l'autre, vous devez votre victoire à Géraldine, puisque c’est elle qui choisit François, avant qu’il vous choisisse pour aller face au jury final. Ça ne vous fait pas un petit pincement au cœur qu’elle perde finalement face à vous deux ? 

Géraldine a passé un beau "Koh-Lanta". À la fin, elle a réussi à exceller, à l’orientation puis sur les poteaux. Après, lorsqu’on arrive à trois en finale, on a tous vécu quelque chose de fort, on a tous envie de gagner. La voir terminer troisième, c’est une petite déception pour elle. Mais on a discuté ensemble et elle nous a dit qu’elle était ravie de son parcours et que gagner les poteaux, c’était presque plus important que gagner la mise finale.

Dans le civil, vous êtes cordiste, une activité très physique. Avez-vous eu très vite la sensation de pouvoir aller loin ?

Avant d'arriver, j’étais un peu soucieux, à vrai dire. Je n’étais pas un téléspectateur assidu de "Koh-Lanta" et lorsque je me suis retrouvé nez-à-nez avec de gros gabarits comme Yannick, François, Franck ou Jean-Philippe, je n’étais pas trop rassuré. Après, en découvrant la vie sur le camp, je me suis rendu compte que j’avais assez de connaissances pour faire un petit bout de chemin, par-delà les capacités physiques.

Un de vos atouts, c’est que tout le monde vous trouvait sympa. Vous n’avez pas eu besoin de vous faire violence pour vous faire aimer, en fait !

J’ai cette tendance à aller vers les gens, à discuter, grâce aux nombreux voyages que j’ai faits depuis mes 20 ans. Et pour moi, c'était agréable d’aller vers eux et de découvrir un panel de personnalités très différentes. Je me suis entendu avec quasiment tout le monde et c’était super de vivre cette aventure avec des gens que je n’aurais jamais rencontrés autrement.

Durant la finale, vous avez expliqué vouloir organiser un grand voyage avec votre famille, que vous avez peu vu ces dernières années. C’est toujours d’actualité ? 

C’est vrai qu’entre mon activité de saisonnier qui m’éloigne cinq mois de l’année, et mon goût pour les voyages, j’ai un peu mis ma vie de famille entre parenthèses. Disons que je la voyais quand je n’avais rien à faire ! Depuis quelque temps, j’ai décidé de bloquer de vrais moments pour eux. Alors oui, j’ai envie de faire ce voyage avec eux, avec des amis aussi. Mais je ne sais pas encore où.

Votre ex-petite amie, Charline, est venue vous soutenir lors de la finale. Quel rôle a-t-elle eu durant l’aventure ? 

C’est elle qui m’a incité à faire "Koh-Lanta". Elle voulait absolument que je participe parce qu’elle était persuadée que j’allais gagner. Prémonition ! (Rires) On s’est séparés pour différentes raisons, mais on est restés en très bon contact et elle m’a soutenu durant toute l’aventure.

Et donc elle savait que vous alliez gagner ?

Dès le début ! Elle m’a dit : "si tu fais 'Koh-Lanta', tu gagnes" (rires).

Vous n'étiez pas convaincu ?

Disons qu'au départ, je n’étais pas forcément partant. Et puis une fois que j’ai passé le casting, ça a piqué ma curiosité et c’était parti !

Un all stars, ça vous tente ? 

Au début, je disais non, je ne veux plus en entendre parler. Et maintenant je vous réponds : pourquoi pas. Parce que c’était quand même bien.


Propos recueillis par J¨¦r?me Vermelin

Tout
TF1 Info