Black Friday, les promos made in USA qui font pol¨¦mique

Black Friday : les astuces pour ¨¦viter les pi¨¨ges

A.B.
Publi¨¦ le 23 novembre 2022 ¨¤ 18h40, mis ¨¤ jour le 25 novembre 2022 ¨¤ 9h21
JT Perso

Source : Le JT

? l'occasion du Black Friday, la R¨¦pression des fraudes alerte sur les arnaques li¨¦es aux promotions.
Elle a publi¨¦ quelques conseils pour ¨¦viter de se faire avoir.
Et appelle les consommateurs ¨¤ signaler toute mauvaise exp¨¦rience.

Alors que les fêtes de fin d'année approchent, les opérations commerciales se multiplient. Et l'une des plus célèbres, le Black Friday, a lieu ce vendredi 25 novembre. L'occasion d'alerter sur les "fausses bonnes affaires" qui se répandent à cette occasion sur les sites de vente en ligne et en boutique. Dans ce cadre, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) appelle les consommateurs à la vigilance.

Se m¨¦fier des faux avis et ¨¦viter les achats pr¨¦cipit¨¦s

Dans un communiqué publié le 22 novembre, la répression des fraudes estime que "les périodes de promotion (soldes d'hiver et d'été, Black Friday) constituent des événements commerciaux importants" et "les consommateurs étant naturellement attirés par des offres promotionnelles alléchantes, il convient d'être particulièrement vigilant sur la réalité des rabais annoncés". Afin d'éviter de se faire arnaquer, la DGCCRF rappelle que "depuis le 22 mai 2022, toute réduction de prix doit faire référence au prix le plus bas pratiqué par le professionnel au cours des 30 jours précédents". 

Par ailleurs, quelques bons réflexes sont à adopter pour mieux identifier les promotions trop belles pour être vraies alors que "l'incitation à l'achat qui accompagne ces périodes de promotions peut être l'occasion pour des professionnels mal intentionnés de tromper le consommateur". Parmi les pratiques les plus courantes : la mise en place d'un compte à rebours de produits encore disponibles, la publication de faux avis, des fraudes au reconditionnement, des vols de coordonnées bancaires ou encore des usurpations d’identité.

Il est ainsi conseillé de repérer et de comparer en amont les prix des biens et services que le consommateur souhaite acheter pour vérifier la réalité des réductions de prix. Par ailleurs, il vaut mieux éviter les achats précipités et vérifier les caractéristiques et modalités de vente, sans forcément se fier aux avis figurant sur le site. Concernant l'achat de certains produits électroniques et électroménagers, un indice de réparabilité doit être indiqué par le professionnel.

Signaler tout probl¨¨me

Il faut également s'assurer que le site sur lequel la transaction est effectuée est digne de confiance, alors que de fausses plateformes bardées de promotions apparaissent sur la toile à l'occasion du Black Friday, prévient l'UFC-Que choisir. Pour cela, il est possible de vérifier les mentions légales ou encore les coordonnées du médiateur de la consommation en cas de litige. "Soyez également attentifs à certaines mentions telles le montant des frais de port ou d'éventuels frais de douane", précise la DGCCRF. Pour les achats en ligne, il faut s'assurer que le paiement est sécurisé : il doit contenir le "https" dans l'adresse ou afficher un logo de cadenas à côté de l'URL. 

Lire aussi

Enfin, la DGCCRF incite les consommateurs qui auraient été victimes d'une arnaque ou qui pensent avoir rencontré "un problème de consommation avec une entreprise" à signaler cette société sur la plateforme SignalConso afin de permettre aux agents de la répression des fraudes de s'emparer du dossier.

Au-delà des arnaques, un autre danger est en pleine expansion pendant la période du Black Friday : les contrefaçons. Elles sont illégales et "pullulent" en ce moment, alerte l'Union des fabricants (Unifab). Dans un communiqué, l'union rappelle que les contrefaçons sont "synonymes de dangers pour la santé et la sécurité, l'environnement, ainsi que l'économie" et profitent à la "criminalité organisée et aux réseaux mafieux".


A.B.

Sur le
m¨ºme th¨¨me

Articles

Tout
TF1 Info