O¨´ placer l¡¯argent d¡¯une donation ?

O¨´ placer l¡¯argent d¡¯une donation ?

INVESTISSEMENT - Recevoir une donation peut se r¨¦v¨¦ler un vrai casse-t¨ºte. Que faire de l¡¯argent donn¨¦ par un parent ? Profiter de la vie ou bien s¨¦curiser cet argent ? Si on veut jouer la s¨¦curit¨¦ et investir la somme re?ue autant bien se renseigner sur les meilleures solutions du march¨¦.

Les Français ont toujours été généreux lorsqu’il s’agit d’aider leurs descendants. Cette aide permet à leurs enfants et à leurs petits-enfants de disposer d’un matelas de sécurité ou de concrétiser un projet, notamment un projet immobilier. Intéressantes sur le plan fiscal, les donations permettent de faire plaisir à moindre coût. Parmi les meilleures solutions pour placer l’argent d’une donation, il est utile de penser à acheter des parts de sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI. La plateforme d’épargne digitale, La Centrale des SCPI, nous explique comment faire.

Quels sont les principes de la donation ?

Une donation est un acte juridique permettant de transmettre de son vivant la propriété d’un bien ou d’une somme d’argent à un tiers. Comme son nom l’indique, la donation est réalisée sans contrepartie. Il est possible d’effectuer une donation à la personne de son choix, mais avec des réserves, notamment lorsqu’il ne s’agit pas de ses enfants ou plus généralement de ses héritiers. En fonction des montants ou des biens donnés, la donation doit ou non être faite devant notaire. Enfin, il n’est pas possible d’annuler une donation, sauf cas exceptionnels. 

Une donation est donc un transfert de patrimoine à titre gratuit réalisé pour ses héritiers. Il est loisible de réaliser une donation à n’importe quel moment de sa vie sachant que le plus tôt est le mieux. En effet, chaque parent peut donner jusqu’à 100 000 euros en une seule ou en plusieurs fois par enfant tous les quinze ans sans qu'il n’y ait de droits de donation à payer. Un couple peut ainsi transmettre à chacun de ses enfants 200 000 euros sans le moindre droit. Il en va de même des conditions des donations consenties aux petits-enfants et aux arrière-petits-enfants mais avec des abattements moindres respectifs de 31 865 euros et de 5 310 euros.

Comme le rappelle Gregorie Moulinier, l’un des associés-fondateurs de La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com), le premier réseau d’épargne digitale français : "Les clients qui nous téléphonent au 01.44.56.00.23 sont conscients du fait que leurs héritiers auront tôt ou tard besoin d’argent. Ils préfèrent donc anticiper et aider leurs proches. Placer l’argent d’une donation en parts de SCPI permet ainsi de continuer à les aider avec les dividendes versés chaque mois ou chaque trimestre."

Pourquoi placer l¡¯argent d¡¯une donation en SCPI ?

Certains donataires, c’est-à-dire les personnes recevant une donation, ne pensent qu’à profiter de leur argent. C’est leur choix mais ce n’est pas la meilleure solution.  En effet, il est préférable de placer son argent et de ne profiter que des revenus générés en ne touchant pas à son capital. C’est le principe des SCPI de rendement qui visent à servir à leurs associés des dividendes réguliers sans la moindre contrainte de gestion. Les SCPI investissent en immobilier d’entreprise ou en immobilier résidentiel et valorisent leurs actifs. 

Elles versent des rentes grâce aux loyers payés par les locataires sous l’égide d’une société de gestion. Le principe est donc simple et conduit à conserver, voire à augmenter, le montant de son capital tout en améliorant son niveau de vie et son pouvoir d’achat avec les dividendes. 

Investies en immobilier locatif, les SCPI sont des placements stables qu’il convient de conserver durant au moins huit ans, comme tout bien immobilier. De plus en plus tournées vers l’Europe, les SCPI diversifient avantageusement leurs parcs immobiliers. Les SCPI européennes, qu’il s’agisse de SCPI zone euro ou du reste du continent, offrent ainsi la possibilité de placer son argent facilement et sans contrainte de gestion. 

Notons que les meilleures SCPI de rendement rapportent autour de 6 % par an, nets de frais, ce qui est hautement plus avantageux qu’un contrat d’assurance vie en fonds euros ou qu’un livret A. 

Comment faire pour placer l¡¯argent d¡¯une donation en SCPI ?

Investir l’argent d’une donation ne doit pas être pris à la légère. Cette décision impacte forcément toute situation patrimoniale. Plutôt que d’effectuer seul son choix de SCPI, mieux vaut se renseigner auprès de spécialistes des SCPI. Par spécialistes des SCPI, il faut entendre des sociétés qui ne font que ce métier, qui le font depuis de nombres années, qui le font de manière indépendante et qui offrent la possibilité d’investir dans toutes les SCPI du marché. En effet, est-il possible de faire confiance à une société qui ne distribuerait que quelques SCPI ?

Comme le rappelle Théo Darroman, consultant senior au sein de La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com) : "Investir l’argent d’une donation en SCPI constitue le premier pas d’une transmission réussie. Il est ensuite envisageable de préparer sa succession de la même manière avec notre aide. Notre connaissance du marché des SCPI et des questions fiscales nous habilitent à apporter des solutions pour toutes les situations."

Qu’il s’agisse d’un don manuel ou d’un don familial, les donations conduisent à aider ses proches tout en ne se démunissant pas de tout son patrimoine. Il faut toutefois garder à l’esprit que plus une donation est réalisée tôt dans sa vie, plus il sera aisé de renouveler l’opération sans avoir de frais à régler. 

L’achat de parts de SCPI avec l’argent d’une donation conduit à en profiter deux fois : la première lors de l’achat des parts et la seconde chaque mois ou chaque trimestre lorsque les dividendes arrivent sur le compte bancaire ou postal des donataires. Afin d’être certain de la stratégie mise en œuvre pour placer l’argent de sa donation, recourir à des spécialistes tels ceux de La Centrale des SCPI (01.44.56.00.23) est une solution pertinente est efficace.

Avec la hausse des prix constatée ces derniers mois et encore plus ces dernières semaines, il importe plus que jamais de ne pas conserver l’argent d’une donation sur un contrat d’assurance vie, un livret A ou, pire encore, sur son compte bancaire. Mieux vaut l’investir en parts de SCPI pour augmenter son pouvoir d’achat. 

Avertissement 

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers. 

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial. 

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans. 

Sur le m¨ºme sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face ¨¤ Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a d¨¦j¨¤ en France"

Escroquerie ¨¤ la carte bancaire : clap de fin pour les rois de l¡¯arnaque du "allo"

VID?O - "Vous ne pourrez pas revenir" : le d¨¦sarroi des voyageurs pris de court par l'arr¨ºt des liaisons Maroc-France

Emeutes en Martinique : un cap franchi dans la violence

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI d¨¦fend l'ambition d'une information gratuite, v¨¦rifi¨¦e et accessible ¨¤ tous grace aux revenus de la publicit¨¦ .

Pour nous aider ¨¤ maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.